Guide de voyage : Viterbo

————

Les MEILLEURS endroits de Colombie dans ta POCHE

Done. Thanks for subscribing!

Comment profiter de Viterbo ?

Partage avec tes compagnons d’aventure 👆

Viterbo est une destination méconnue des voyageurs qui se trouve de le département de Caldas, Colomie. La ville est agréable à vivre mais n’a pas beaucoup à offrir en termes de tourisme.

Alors pourquoi est-ce que je prends le temps de t’en parler ?

À cause de (ou plutôt grâce à) Bruce, notre partenaire local.

Depuis 2018, ce Kiwi amoureux de la Colombie a fait un long et excellent travail pour trouver les meilleures choses à faire autour de Viterbo. Contacte-le via notre formulaire en ligne pour planifier ton voyage là-bas et bénéficier d’une réduction de 10 % !  → Je contacte Bruce.

Si tu souhaites un séjour authentique dans la région du café, c’est l’endroit idéal.

Dans cet article, retrouve les meilleures expériences que nous avons eu la chance de découvrir avec lui en septembre 2021.

  1. Discuter et échanger avec Nelson de Cameloc
  2. Un savoureux tour de café et de chocolat
  3. Visite d’un Trapiche traditionnel
  4. Une belle promenade à cheval dans la campagne de Caldas
  5. Coucher de soleil et feu de camp dans une ferme locale
  6. Les vues incroyables depuis Belalcazar et Apia

Viterbo, un village paisible

Viterbo est un village récent (1911) situé à 1 heure de Pereira. A l’époque, il a été construit pour servir de frontière entre le Cauca et Antioquia.

Pour accéder à Viterbo, tu passeras par le célèbre Túnel de Los Samanes. Les habitants ont planté ces arbres impressionnants il y a plus de 75 ans. Leurs branches s’entrelacent au-dessus de la route. Les habitants aiment s’y promener tôt le matin.

Lorsqu’un de ces arbres tombe, son tronc est transformé en sculpture. Peintes de couleurs vives, ces œuvres d’art forment un joli contraste avec le feuillage dense des arbres qui les entourent.

Comme dans tout village de Colombie, la plupart des activités de Viterbo se déroulent sur la place principale. Les gens s’assoient sur les bancs à l’ombre des arbres, prennent leur petit-déjeuner à la boulangerie Ricuras ou un cocktail au bar AK.

Découvre l’histoire passionnante de Cameloc avec Nelson

En traversant le village de Viterbo, une maison en briques couverte d’écritures attire notre attention.

Qu’y a-t-il derrière cette porte en bois ?

Un ancien bar musical qui a contribué à la paix à Viterbo. Bienvenue à Cameloc.

À l’époque de la création de Viterbo, la Colombie était un pays politiquement instable. Les libéraux et les conservateurs s’entretuaient pour un oui ou pour un non. Puis, dans les années 1980, les narcos ont décidé que c’était un excellent endroit pour s’installer. Les étrangers n’étaient pas autorisés à venir.

– Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu n’es pas d’ici. Nous te donnons 15 minutes pour dégager.

En 1989, un secrétaire d’université décide d’ouvrir un bar musical. Il range ses disques avec soin. Ce mélomane s’appelle Nelson López.

Comme tu peux l’imaginer, il n’a pas été facile pour Nelson d’attirer de nouveaux clients. Mais il n’a pas abandonné.

Pour inviter les gens, cet autodidacte chante une chanson et joue de la guitare à chacun de ses clients. Le bouche à oreille fonctionne. Il devient le lieu de rencontre favori des samedis et dimanches à Viterbo. Les gens des environs viennent écouter de la musique populaire et chanter. Quelques années plus tard, des cars de touristes se présentent pour boire une bière à Cameloc et demandent leur chanson.

Les narcos n’interdisent plus aux gens de visiter Viterbo.

Une histoire plutôt géniale, non ?

Aujourd’hui, Cameloc n’est plus un bar. Il est devenu un petit musée rempli de trésors.

Parfois, Nelson chante encore une chanson et fait jouer son tourne-disque vieux de 115 ans. Il m’a fait écouter le disque de La Marseillaise !

Nota : si tu viens écouter les histoires de Nelson n’oublie pas de lui laisser un pourboire.

Un tour complet sur le thème du chocolat et du café avec Wilson

Il est maintenant temps de décrire les expériences qui te feront tomber amoureux de Viterbo.

Bruce a travaillé avec cette charmante famille colombienne pour créer un fantastique tour de café et de chocolat !

Il y a quelques années, Wilson et ses 3 sœurs ont décidé d’acheter la ferme de leur oncle, un petit terrain avec 3000 plants de café et 300 plants de cacao.

Cette ancienne Finca (120 ans) est dans la famille depuis plus de 70 ans ! Le grand-père lui a donné le nom de sa femme : Tulia.

Sur cette plantation, Wilson utilise l’expérience de sa famille en tant que producteur de café et ses compétences en ingénierie environnementale pour améliorer la qualité de la production. La famille de Wilson possède un 2e micro-lot de café qui a remporté le prix Viterbo (sur plus de 40 candidats) !

Le tour commence par le café. Wilson nous explique les différentes étapes pour faire pousser un plant de café et les ennemis naturels auxquels il doit faire face : La Broca (parasite) et la Roca (champignon).

Le sentier est récent et nous permet de marcher facilement à travers la plantation. Nous entrons même dans une bambouseraie (Guadale). Certains font plus de 20m de haut !

C’est à ce moment que Wilson nous offre sa première surprise, une mixture intrigante à boire. Il l’appelle le nectar de cacao – tu dois le goûter !

Ensuite, nous traversons la plantation de cacao. En chemin, nous mangeons la pulpe qui se trouve autour de la ”graine” de cacao. Ça a le goût d’un bonbon.

Je ne veux pas spoiler toutes les explications que tu vas recevoir.

Passons maintenant à la pratique.

Wilson nous a invité à passer par sa minuscule cuisine artisanale afin de préparer notre chocolat ! Je fais chauffer les fèves de cacao au feu de bois dans une petite casserole. Il sera plus facile de peler la fine peau du cacao.

De délicieuses odeurs tournoient autour de nous. Ma bouche commence à saliver. Ce sera bientôt prêt.

Les fèves sont ensuite placées dans un moulin artisanal accroché à la table. Tout ce que j’ai à faire est tourner la manivelle et le cacao se transforme en chocolat liquide !

Puis, j’ajoute un peu de panela (sucre naturel) et je place le tout au congélateur – en fin d’expérience nous avons préparé notre chocolat chaud du matin. C’était fantastique.

Pourquoi réserver cette expérience ?

  • J’ai aimé ce tour qui permet de partager le quotidien d’une famille de caféiculteurs, de découvrir leur savoir et de fabriquer son propre chocolat et son propre café !
  • Au cours de ce tour, tu pourras également torréfier ton café.

Comment réserver ce tour ?

Nous travaillons avec Bruce, notre partenaire local. Nota : les services de Bruce sont en anglais.

Tu peux réserver cette expérience directement sur le site web de Bruce :

 

BÉNÉFICIE DE NOTRE REMISE SPÉCIALE DE 10 % :

Utilise le code ExploreColombia10 PENDANT le processus de réservation.

Le secret de la fabrication de la panela à Viterbo

La canne à sucre est l’un des piliers de l’économie de Viterbo. Elle est ensuite transformée en panela dans un ”trapiche” grâce à un procédé artisanal.

Sais-tu que les Colombiens adorent la panela ?

Ils l’utilisent pour préparer de délicieux breuvages (Guarapo) ou pour sucrer leur café.

Pendant notre séjour, Bruce nous a suggéré de visiter l’un des meilleurs Trapiche de Viterbo. Il est situé à seulement 20 minutes de notre Finca.

Allons-y !

20 min avant d’arriver, je vois de la fumée sortir d’une longue cheminée. Dans ce hangar ouvert aux 4 vents, les employés s’affairent comme des fourmis.

Chacun sait ce qu’il a à faire.

Gustavo, le propriétaire, broie la canne à sucre. Dans certains petits trapiches, cette opération se fait avec une meule et un mulet.

Ici, Gustavo a de la chance. C’est la machine qui fait tout le travail.

Après un impitoyable broyage, le jus de canne à sucre s’écoule le long d’un tuyau et arrive dans la “cuisine”.

C’est là que le vrai travail commence.

Le jus de canne à sucre est chauffé dans une grande marmite, dans laquelle on ajoute quelques gouttes de sève de Balso (c’est un arbre). Cela facilite le processus de décantation.

On remue et on laisse mijoter.

Ensuite, on jette le haut du mélange. Le reste est transféré dans un autre récipient, plus petit, grâce à une très grande cuillère.

Le processus est répété plusieurs fois.

Il y a 7 récipients en tout. Ils sont alignés au-dessus d’un conduit brûlant alimenté par la combustion des morceaux de canne qui ont été broyés.

Il faut des gestes sûrs et habiles pour réussir à transférer ce liquide chaud et sucré entre les récipients.

Devant les 3 derniers petits récipients, il y a le responsable de la production. Avec son œil expert, il sait quand la panela est enfin prête.

La panela est ensuite refroidie dans une grande brouette et stockée dans des moules pendant une dizaine de minutes.

Et c’est prêt !

Pourquoi réserver cette expérience à Viterbo ?

Lors d’une visite dans un trapiche, tu pourras observer toute la transformation de la canne à sucre en panela. Tu ne le verras pas dans d’autres pays.

Comment réserver ce tour ?

Nous travaillons avec Bruce, notre partenaire local.
Nota : les services de Bruce sont en anglais.

Tu peux réserver cette expérience directement sur le site web de Bruce :

 

BÉNÉFICIE DE NOTRE REMISE SPÉCIALE DE 10 % :

Utilise le code ExploreColombia10 PENDANT le processus de réservation.

Promenade à cheval parmi les bambous et les champs de canne à sucre

Alejandra est inquiète.

C’est la première fois qu’elle va monter à cheval.

Heureusement, il y a Carlos. C’est un amoureux des chevaux qui a créé son entreprise il y a 8 ans.

Carlos rassure Aleja et lui dit de caresser son cheval.

-”N’aie pas peur. Tu vois, un cheval peut ressentir tes émotions. Tu dois avoir confiance en toi quand tu le montes.”

De toute façon, Rei, le cheval d’Aleja, est cool et calme.

Pour ma part, j’hérite de Sultana. Elle déteste être la dernière.

C’est parti ! Nous voici sur des chemins de terre peu fréquentés dans la campagne de Viterbo. Il est 15 heures et il pleut. Carlos nous demande si nous voulons mettre nos imperméables.

Ce n’est pas nécessaire. Le soleil se montre déjà.

En chemin, nous passons devant un trapiche et un vieil homme qui fabrique du charbon de manière artisanale.

Après 30 min, nous arrivons à notre premier arrêt : Reserva Los Guadales.

Certains des bambous font plus de 40 mètres de long. C’est comme si nous avions un toit naturel au-dessus de nos têtes. L’air y est beaucoup plus frais.

Après une bière fraîche, il est temps de passer en mode Indiana Jones.

Nous remontons la rivière sur environ 50 mètres sur le dos de nos fidèles chevaux. Il a beaucoup plu la veille. Le courant est puissant, et l’eau nous arrive presque aux chevilles ! Rien d’inquiétant pour Rei et Sultana. En moins de 2 minutes, nous sommes de l’autre côté de la rive.

Heureux, soulagés et mouillés.

Notre trajet se poursuit parmi les champs de canne à sucre. Au loin, je vois les montagnes qui entourent Viterbo. Il n’y a pas un bruit – sauf Sultana, qui broute dès que je m’arrête.

Sur le chemin du retour, nous passons par le Tunel de Los Samánes. Je me tiens droit et fier sur ma selle, lançant des Hola! aux gens que nous croisons.

Pourquoi réserver cette expérience à Viterbo ?

La promenade à cheval se déroule dans la belle campagne de Viterbo. Tu traverseras des rivières, passeras sous une forêt de bambous et longeras des plantations de canne à sucre. J’ai adoré la succession de ces différents environnements.

Comment réserver ce tour ?

Nous travaillons avec Bruce, notre partenaire local.
Nota : les services de Bruce sont en anglais.

Tu peux réserver cette expérience directement sur le site web de Bruce :

 

BÉNÉFICIE DE NOTRE REMISE SPÉCIALE DE 10 % :

Utilise le code ExploreColombia10 PENDANT le processus de réservation.

Coucher de soleil et feu de camp à Viterbo

De nombreux agriculteurs se sont installés sur les pentes des montagnes environnantes. Depuis Viterbo, quelques chemins de terre mènent à ces plantations.

Une d’entre elles s’appelle “Vuelta al paisaje“.

Pour profiter de la vue et passer un bon moment, Bruce propose de nous emmener à la Finca Los Balsos, une ferme familiale qui cultive principalement du cacao et des fruits de la passion.

En montant, le paysage devient de plus en plus hypotonique. La vallée de Risaralda s’étend devant nos yeux, avec ses différentes nuances de vert : pâturages, forêt, et bambous.

Après de nombreux arrêts et séances photos, nous arrivons à la ferme locale.

Sur ma droite, je vois une plate-forme en bois construite dans un arbre, à une dizaine de mètres du sol. Je l’escalade, excité comme un enfant de 10 ans, pour profiter de la vue.

Depuis ma tour, j’ai une vue imprenable sur la propriété. A droite, les plantations de cacao et de fruits de la passion s’étendent jusqu’au fond de la vallée. En bas, plusieurs petites installations en bois permettent aux visiteurs de s’asseoir et de profiter du paysage.

-”Tom, les patacones sont prêts !”

Claudia nous sert des bananes plantains frites remplies de poulet. Puis, des bananes plantains sucrés avec du fromage.

Je mange trop. Je n’arrive plus à marcher.

Heureusement, le feu de camp n’est qu’à quelques mètres.

Nous nous asseyons sur nos bancs, en regardant les flammes danser sur les bûches de bois. Derrière nous, des lumières commencent à apparaître dans les montagnes. Les autres familles de fermiers viennent de rentrer de leur longue journée de travail.

 

Pourquoi réserver cette expérience à Viterbo ?

  • Les paysages qui entourent Viterbo sont magnifiques vus depuis la Finca de Los Balsos. Il y a de nombreux arrêts sympas en cours de route.
  • Le jardin de la ferme est bien aménagé. L’ambiance est agréable, surtout pour le coucher du soleil.
  • Tu mangeras des plats colombiens locaux.

 

Comment réserver ce tour ?

Nous travaillons avec Bruce, notre partenaire local.
Nota : les services de Bruce sont en anglais.

Tu peux réserver cette expérience directement sur le site web de Bruce :

 

BÉNÉFICIE DE NOTRE REMISE SPÉCIALE DE 10 % :

Utilise le code ExploreColombia10 PENDANT le processus de réservation.

Le jour où je suis entré dans la tête de Jésus

Près de Viterbo, il y a deux villages qui peuvent mériter ton attention. Toutefois tu auras besoin d’un véhicule ou faire appel aux services de Bruce.

C’est avec lui que nous sommes allés à Belalcázar et à Apia.

Si tu dois choisir entre les deux, je te recommande Belalcázar.

Pourquoi ?

Parce qu’il y a une énorme statue de Jésus-Christ (plus haute que celle de Rio) et que la vue à 360 degrés est époustouflante.

La construction de ce monument de 45 m de haut remonte à 1954. Son but était de protéger la population pendant la guerre civile (la Violencia) de 1946 à 1958.

De ce point de vue, tu peux contempler le Canyon de Cauca et la vallée de Risaralda et jusqu’à 5 départements colombiens : Risaralda, Quindio, Chocó, Tolima, et El Valle.

Et je ne t’ai pas encore raconté la meilleure partie.

Pour un prix modique, tu peux grimper à l’intérieur de Jésus-Christ. Il y a 154 marches pour se tenir dans sa tête.

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers Apia.

Cette ville est située sur la montagne opposée, à 40 minutes de route de Viterbo. Tu n’auras pas besoin de beaucoup de temps pour la visiter.

La place principale est entourée de belles maisons colorées. Et il y a aussi un établissement qui propose différentes méthodes de préparation du café.

Une fois que tu auras bu assez de café, tu pourras réserver une expérience de parapente. Les sessions partent d’Apia.

Pourquoi réserver cette expérience à Viterbo ? 

  • Ce n’est pas tous les jours que tu peux monter dans la tête de Jésus.
  • La vue à 360 degrés est probablement la meilleure de Caldas.
  • Tu peux réserver un tour en parapente à Apia.

Comment réserver ce tour ?

Nous travaillons avec Bruce, notre partenaire local.
Nota : les services de Bruce sont en anglais.

Tu peux réserver cette expérience directement sur le site web de Bruce :

 

BÉNÉFICIE DE NOTRE REMISE SPÉCIALE DE 10 % :

Utilise le code ExploreColombia10 PENDANT le processus de réservation.

Finca Guayabito Viterbo (1)

Notre beau séjour à la Finca Guayabito

Ce n’est pas un endroit que tu trouveras sur Booking ou Airbnb.

La Finca Guayabito est un vieux bâtiment qui a plus de 115 ans ! Et l’histoire de la famille à laquelle elle appartient est fascinante (demande à voir Carlos).

Grâce à Bruce, nous avons pu y séjourner lors de nos aventures à Viterbo.

Cette maison familiale est située à 10 min à pied de la place principale et offre une belle vue sur le village. J’ai adoré prendre mon petit-déjeuner sur la terrasse couverte, en écoutant le bruit des oiseaux.

Il y a même une petite piscine pour se rafraîchir après une longue journée d’activités.

Organise ton séjour à Viterbo

Au lieu de sélectionner une ou plusieurs excursions à la journée, pourquoi ne pas organiser un séjour de plusieurs jours à Viterbe ? Ce sera plus économique ! Nota : Bruce propose des services en anglais.

Bénéficie d’une réduction de 10 % sur ton séjour si tu contactes Bruce MAINTENANT.

Comment se rendre à Viterbo

Viterbo se trouve dans la région du Café, dans le département de Caldas.

Le plus simple est d’arriver d’abord à Pereira et de prendre un bus au terminal. Cela prend 1h30 et il y a des départs toutes les 30 minutes.

Sinon, tu peux atterrir à l’aéroport de Pereira et contacter notre partenaire local Bruce. Il organisera tout ce dont tu as besoin.

Prendre de bonnes décisions

Guide de voyage Gratuit  basé sur nos 5 ans de voyage en Colombie. Obtiens des réponses à toute tes questions et crée un circuit en Colombie qui te corresponde.

Juste une dernière étape et tu pourras t'approprier notre guide voyage! Tu devrais rapidement recevoir un mail pour confirmer ton inscription. N'oublie pas de vérifier dans les "Spam" et la section "promotion".

Informations précises par lieu

Nos guides par ville

Où dormir? Que faire? Où manger? Comment te déplacer d’un lieu à l’autre?