16 Plus Beaux Parcs De Colombie : Lequel Sera Ton Préféré ?

16 Plus Beaux Parcs De Colombie : Lequel Sera Ton Préféré ?

Sais-tu qu’il existe 59 parcs nationaux en Colombie ?

Ces zones protégées représentent 14% de la superficie du pays et sont souvent difficiles d’accès. Heureusement, j’explore la Colombie depuis 2015 et j’en connais pas mal.

Dans ce guide, tu trouveras une explication sur les 16 parcs nationaux de Colombie que je recommande. Découvre :

  • Les spécificités de chaque parc national.
  • Comment s’y rendre.
  • Les meilleurs mois pour les visiter.
  • Mes conseils de voyage les plus précieux.

N’hésite pas non plus à consulter deux de nos articles les plus populaires. Ils te seront très utiles pour planifier ton voyage en Colombie :

Prêt pour l’aventure ?

Vamos!

👉 Envie d’être aidé et accompagné dans l’organisation de ton voyage en Colombie ? Découvre l’expert en voyages que nous recommandons (devis gratuit).

👉 Parcours nos guides de voyage sur les différentes destinations de Colombie.

Organise le voyage idéal en Colombie

Dans cette section, découvre les informations pratiques et incontournables pour voyager en Colombie : météo, meilleurs endroits, sécurité, meilleures plages, etc.

1. Sierra Nevada de Santa Marta, la plus haute montagne de Colombie

The terraces Lost City
Ciudad Perdida

La Sierra Nevada de Santa Marta est une chaîne de montagnes indépendantes située sur la côte caraïbe en Colombie. Elle est séparée de la cordillère des Andes. Cette montagne est la chaîne côtière la plus haute du monde. Ses deux plus hauts sommets, Colón et Bolívar qui une altitude de respectivement 5 775 et 5 560 mètres au-dessus du niveau de la mer, sont également les plus élevés de Colombie.

L’une des particularités de ce parc national colombien est qu’il abrite plus de 30 000 autochtones, dont les cultures Kogui, Arhuaco, Kankuamo et Wiwa.

Sur son territoire se trouve la célèbre Ciudad Perdida (Cité Perdue), une ville nichée au milieu de la jungle, à 1 200 mètres d’altitude, qui était occupée il y a cinq siècles par le peuple autochtone Tayrona, aujourd’hui disparu. 

La Cité Perdue est l’un des principaux attrait du parc national, bien que je ne recommande en aucun cas d’essayer d’atteindre cet endroit sans guide, car il se trouve à environ 2,5 jours de marche, il est facile de se perdre et c’est tout simplement interdit.

Comment se rendre dans ce parc national colombien :

  • Tu devras réserver un tour par l’intermédiaire d’une agence de Santa Marta. J’ai fait ce trek de 4 jours avec l’agence de Fanny, l’une des seules autorisées à l’organiser.

Meilleur moment pour se rendre dans ce parc national : 

  • N’importe quel moment de l’année convient à l’exception de la haute saison : Pâques, du 25 décembre au 15 janvier et août. Il y aura énormément de monde.
  • Le parc national ferme généralement en Septembre.
  • Il pleut assez souvent dans cette forêt, mais les températures sont agréables (25°C) tout au long de l’année. Il peut faire froid si tu décides de monter très haut en altitude.

Conseils voyage : 

  • Outre la Cité Perdue, le Cerro Kennedy est un autre endroit formidable d’où l’on peut voir les montagnes enneigées et Santa Marta en contrebas ; il s’agit d’une excursion de 2 ou 3 jours.

2. Parc national du Puracé, idéal pour observer les condors

Hike Purace popayan
Parc du Puracé

C’est l’un des rares volcans actifs de Colombie que l’on peut visiter et dont on peut voir l’immense cratère, à une altitude de 4 646 mètres. 

Le parc national du Puracé, qui signifie “montagne de feu” en langue quechua, est situé dans le département du Cauca, au sud-ouest de la Colombie sur la partie centrale de la cordillère des Andes. Il compte plus de 50 lacs et lagunes où naissent les rivières les plus importantes du pays.

Tu peux te promener sur le sentier de 10 kilomètres de long, sur lequel tu pourras découvrir la vallée des frailejones (une plante endémique protégée), des cascades et les sources thermales de San Juan de Pilimbalá. Si tu prévois de démarrer ton excursion vers 9h30, tu auras une occasion unique de voir des condors, un oiseau emblématique de Colombie, en train de manger.

Et si tu es d’humeur à prendre ton temps pour profiter de la tranquillité des montagnes, tu peux passer la nuit dans l’un des chalets qui offrent un hébergement et un repas chaud en cours de route.

Comment se rendre dans ce parc national colombien :

  • Tu peux prendre un bus depuis la ville de Popayán pour te rendre à proximité du parc, puis marcher pendant environ 30 minutes en direction des chalets.
  • Il est également possible de réserver un tour afin de bien organiser les choses, ne pas perdre trop de temps et ne pas marcher inutilement.

Meilleur moment pour se rendre dans ce parc national : 

  • Je ne recommande pas de se rendre au sommet entre Mai et Septembre en raison des mauvaises conditions météorologiques. Cela signifie de fortes pluies et des vents pouvant atteindre 80km/h. 

Conseils voyage : 

  • Une fois de plus, je conseille de prendre un tour depuis Popayán.
  • Sois préparé au cas où la haute altitude te rendrait malade.

Plus de 3000 voyageurs ont déjà utilisé notre guide touristique sur la Colombie.

J’explore la Colombie depuis 2015 et j’ai rassemblé toutes mes connaissances dans un Ebook. Il est gratuit et accessible dès maintenant. 👇

3. Le parc national Tayrona, idéal pour la randonnée et la baignade

Tayrona Cabo San Juan Beach (1)

Situé au pied de la Sierra Nevada de Santa Marta et à proximité de la mer des Caraïbes, le parc national Tayrona compte parmi les plus belles plages. Profite également d’une nature luxuriante en parcourant les nombreux sentiers qui sillonnent ses 225 km² de territoire totalement protégé.

Tant que tu suis les panneaux et que tu ne t’éloignes pas des sentiers de randonnée, tu peux te promener en toute sécurité sans guide.

Le parc national Tayrona est un sanctuaire sauvage. De fait, il est possible que tu voies ou entendes certains animaux sauvages, comme des alligators, des jaguars ainsi que des singes hurleurs, des iguanes, des serpents et de nombreuses espèces d’oiseaux.

Parmi les endroits intéressants à voir et à apprécier, citons le chemin qui mène juqu’à Playa Brava ; la célèbre plage de Cabo San Juan, qui propose des hébergements un restaurant et des toilettes. Une autre plage (Playa Nudista), voisine de Cabo San Juan, est devenue célèbre parce que certains visiteurs aiment être nus lorsqu’ils prennent un bain de soleil et se baignent, même si ce n’est pas une plage officiellement nudiste.

C’est l’un des parcs nationaux les plus faciles à visiter.

Comment se rendre dans ce parc national colombien :

  • Si tu n’as pas de voiture, tu peux prendre un bus depuis Santa Marta, qui t’emmène à l’entrée principale (El Zaíno) en une heure. Une autre entrée moins connue est Calabazo.

Meilleur moment pour se rendre dans ce parc national : 

  • Évite de t’y rendre du 20/12 au 15/01, à la mi-juin, ou pendant les longs week-ends (les jours fériés en Colombie tombent généralement certains lundis de l’année, vérifie donc le calendrier). 

Conseils voyage : 

  • Un bon plan consiste à faire une boucle de 3 jours en partant de Calabazo, en passant une nuit à Playa Brava, une autre nuit à Cabo San Juan et en sortant par El Zaíno.
  • N’oublie pas que pour des raisons de conservation, le parc est fermé 3 fois par an : du 1er au 15 février, du 1er au 15 juin et du 19 octobre au 2 novembre.

4. El Tuparro, l’un des parcs Nationaux les plus sauvages de Colombie

credit

Ce parc colombien est situé dans le département du Vichada, l’une des provinces qui composent les plaines orientales du pays, connues pour leurs immenses prairies vertes, la richesse de leur faune et leurs températures élevées.

Dans les années 1800, le naturaliste Alexander von Humboldt qualifiait cette destination unique de “huitième merveille du monde” pour sa beauté exceptionnelle.

L’une de ses principales attractions est le Raudal de Maypures, où les rivières Tuparro et Orinoco se rejoignent et forment un paysage époustouflant d’eaux cristallines et de blocs rocheux gigantesques.

La région abrite 74 espèces de mammifères, 112 familles d’oiseaux, 17 espèces de reptiles, 26 sortes de poissons et une grande variété d’amphibiens.

N’hésite pas à inclure ce parc national sous-estimé à ton voyage en Colombie.

Comment se rendre dans ce parc de Colombie :

  • Le moyen le plus simple et le plus rapide pour s’y rendre est l’avion. Tu atterriras à l’aéroport de Puerto Carreño, la capitale du Vichada. Depuis le terminal, tu peux aller en voiture jusqu’à la ville de Casuarito, proche de la frontière vénézuélienne. À Casuarito, tu peux prendre un bateau jusqu’à l’embouchure de la rivière Tomo, où se trouve la Direction du parc national.

Meilleur moment pour se rendre dans ce parc national :

  • Pendant la saison sèche, de fin Décembre à Mars. Pendant cette période, le niveau du fleuve Inírida baisse et révèle de belles plages rocheuses. 

Conseils voyage : 

  • Tu dois porter des pantalons et des manches longues pour éviter les piqûres de moustiques. Il est préférable de. se faire vacciner contre la fièvre jaune au moins 15 jours avant ton séjour.
  • N’oublie pas qu’il s’agit d’un endroit isolé, alors prépare-toi à passer au moins 3 jours dans la région.
  • Tu peux également visiter les 3 gigantesques monolithes de Mavecure, à 50 kilomètres à l’ouest de Puerto Inírida, capitale du département de Guanía.

5. Serranía de la Macarena et la rivière arc-en-ciel

Tapete Rojo and tom Macarena

Ce parc national colombien est situé dans le département du Meta, au sud-est de Bogotá, et abrite Caño Cristales, l’une des plus belles rivières multicolores du monde, qui figure même dans le dernier film d’animation de Disney, “Encanto”.

La rivière Guayabero apporte également sa part de sensations fortes grâce à ses rapides connus sous le nom d’El Raudal, formés entre les parois d’anciens rochers.

La cascade de Caño Canoa est un autre endroit qui vaut la peine d’être vu, bien que son accès soit un peu plus difficile.

La Serranía de la Macarena est l’un des parcs nationaux les plus singuliers de Colombie.

Comment se rendre dans ce parc national de colombie :

  • Il existe des vols directs de Bogotá jusqu’à La Macarena, ou tu peux t’y rendre par voie terrestre, dans un véhicule tout-terrain, depuis la ville de San Vicente del Caguán. Il s’agit d’un trajet de 140 kilomètres qui dure un peu plus de 4 heures.

Meilleur moment pour se rendre dans ce parc national : 

  • Tu ne peux visiter le parc que de la mi-Juin à la fin Novembre (lorsque le Caño Cristales montre ses belles couleurs, qui sont formées par les algues présentent dans le lit de la rivière). Le reste de l’année, le parc national est fermé aux visiteurs. 

Conseils voyage : 

  • Réserver un tour de plusieurs jours au départ d’une grande ville de Colombie est le meilleur moyen de visiter cette région reculée. Si tu organises le voyage par toi-même, je te conseille de prévoir du temps et de parler espagnol.

6. Le parc national de Los Nevados, une destination idéale pour les randonneurs

Snow peak Nevados Eduardo
Credit: Eduardo

Les randonneurs du monde entier visitent le parc national Los Nevados attirés par l’un de ses trois sommets enneigés : Tolima (5 276 m), El Ruiz (5 321) et Santa Isabel (4 950). Ils sont situés sur la partie centrale de la cordillère des Andes colombiennes.

Si tu ne veux pas faire d’ascensions, il y a quand même beaucoup de nature et de paysages à voir. Tu auras la chance d’évoluer dans des écosystèmes uniques comme des forêts humides, des paramos remplis de frailejones (plantes qui n’existent que dans les paramos de Colombie, du Venezuela et de l’Équateur) et des glaciers.

Différents chemins de terre permettent d’accéder aux entrées du parc mais il n’y a pas de transports publics. La meilleure façon de t’y rendre et de profiter des paysage est le 4×4, car on ne sait jamais quel est l’état de la route en raison des conditions météorologiques changeantes.

Los Nevados est l’un des plus beaux parcs nationaux naturels de Colombie et d’Amérique du Sud pour les randonnées de plusieurs jours.

Comment se rendre dans ce parc de colombie :

  • Si tu ne pars pas avec ta propre voiture, je te conseille de prendre un tour au départ de Manizales, Pereira, Salento, ou des villes du département de Tolima. J’ai fait une fantastique randonnée de 3 jours avec l’agence d’Eduardo. Je te conseille également de réserver à l’avance car les places dans le parc de Los Nevados sont limitées.

Meilleur moment se rendre dans ce parc national : 

  • Le meilleur moment pour s’y rendre est la saison sèche, de Janvier à Mars et de Juillet à Août. En revanche, les sentiers et les chemins peuvent devenir trop boueux pendant la saison des pluies. 

Conseils voyage : 

  • Assure-toi de partir avec un guide si tu veux aller sur les glaciers ; pour les autres zones du parc, tu peux y aller par toi-même – bien que je te recommande quand même d’y aller avec un guide local.
  • Les paramos sont des zones en altitude, humides et parfois pluvieuses, alors prévois des vêtements appropriés (chaussures de randonnées, veste de pluie, vêtement chaud, etc.).

7. Parc national d’Amacayacu, découvre la forêt amazonienne

Amazonie Bateau Adrien (1)

Si tu ne connais la jungle amazonienne que par les films et les livres, le parc Amacayacu te permettra de t’immerger dans le paradis de la forêt tropicale. Oublie le monde extérieuren observant les gigantesques ceibas ou encore les victoria regias flottantes.

En termes de faune, tu peux observer les dauphins roses et une grande diversité d’oiseaux ainsi que plus de 150 espèces de mammifères. Tous ces animaux habitent cette étonnante forêt luxuriante protégée, située à 70 kilomètres de Leticia, chef-lieu du département de l’Amazonas.

Tu peux visiter ce parc national colombien pendant une journée ou passer la nuit dans les villages autochtones de San Martín de Macayacu et Palmeras. L’entrée du parc est gratuite.

C’est l’un des plus beaux parcs de Colombie pour les amoureux de nature et les aventuriers.

Comment se rendre dans ce parc de colombie :

  • Tu peux accéder au parc national en bateau. Il y a deux trajets par jour. Compte 2h depuis Leticia.
  • Le seul moyen de se rendre à Leticia depuis Bogotá est l’avion.

Meilleur moment pour se rendre dans ce parc national : 

  • Il est possible de s’y rendre à n’importe quel moment de l’année, mais il faut garder à l’esprit que Septembre est la saison sèche (les eaux sont basses) pendant laquelle tu peux voir les berges de la rivière. La saison des pluies (les hautes eaux) est en Mai et la forêt est alors inondée par les eaux du fleuve Amazone, ce qui est également un phénomène à voir. 

Conseil voyage :

  • Je te conseille de porter des vêtements à manches longues ainsi que des pantalons pour éviter au maximum les piqures de moustiques.
  • N’essaye pas de t’aventurer dans la forêt par toi-même, il est très facile de se perdre.
  • Au cours de mon séjour de 4 semaines en Amazonie, j’ai eu la chance de séjourner dans un ecolodge fantastique managé par Axel. C’est l’une des meilleures offres tout inclus pour découvrir l’Amazonie.

8. Le parc national de Chingaza, une usine à eau naturelle

Chingaza Paramo Bogota

Ce parc national de Colombie qui est situé à quelques kilomètres au nord de Bogotá sur la partie Est de la cordillère des Andes colombiennes. Son écosystème est constitué d’un paramo, rempli de frailejones et de ”réservoirs” d’eau qui alimentent Bogota et les villes environnantes en eau potable (environ 80% de la production totale).

Le parc de Chingaza s’étend sur une superficie de 78 219 hectares dans lesquels se trouvent plus de 40 lacs et lagunes qui offrent des points de vue, comme ceux de la Laguna de Siecha.

Le parc a été créé en 1977. Il y a plusieurs siècles, il était le territoire des tribus Muisca et abrite aujourd’hui des cerfs et les célèbres ours à lunettes.

Comment se rendre dans ce parc de Colombie :

  • Le parc est situé à 1 heure de Bogotá.
  • Il y a 3 points d’accès : Piedras Gordas, Siecha et La Paila – Laguna de Chingaza.
  • Pour être admis, tu dois présenter ton billet de réservation et ton reçu de paiement.
  • Tu ne veux pas t’occuper de la logistique ? Consulte les disponibilités pour ce tour.

Meilleur moment pour s’y rendre : 

  • Il est préférable de s’y rendre pendant la saison sèche, qui va de Décembre à fin Mars, afin d’éviter la boue et de bénéficier d’une meilleure visibilité sur les paysages. 

Conseils voyage : 

  • Il est conseillé de réserver à l’avance car la capacité de visite est limitée.

9. Parc naturel national de Sumapaz, le plus grand páramo du monde

Paramo Sumapaz

Sumapaz est le plus grand paramo du monde ; il est 9 fois plus grand que Medellín et deux fois plus grand que la superficie de Bogotá. Il est situé à quelques kilomètres au sud de Bogotá sur la partie Est de la cordillère des Andes colombiennes.

L’entrée de ce parc est gratuite et tu pourras t’y promener sur plusieurs sentier qui te permettront de t’imprégner des magnifiques paysages de landes, agrémentés de lagunes et des célèbres frailejones.

Cette zone était considérée par le peuple Muisca comme une terre sacrée, créée “par les dieux eux-mêmes”. Actuellement, c’est un territoire protégé qui produit d’énormes quantités d’eau douce et potable pour les communautés et les villes qui l’entourent.

Sumapaz est l’un des plus beaux parcs de Colombie pour profiter d’une vue panoramique sur des milliers et des milliers de frailejones.

Comment se rendre dans ce parc national de colombie :

  • Un moyen facile et rapide de s’y rendre est de prendre le bus Transmilenio (il s’agit des transports publics de Bogotá ; le trajet coûte 2 650 pesos, soit 70 centimes de dollar) jusqu’à Usme Portal, puis prendre une correspondance pour la ligne Usme Centro, et descendre à l’arrêt de l’hôtel de ville, où tu peux prendre un bus pour le Paramo de Sumapaz (il coûte 10 000 pesos, soit 2,70 dollars).
  • Le trajet jusqu’au parc dure une heure.
  • Une autre option consiste à organiser un tour depuis ton hôtel à Bogotá. Nos lecteurs adorent cette option.

Meilleur moment pour s’y rendre : 

  • De mi-Décembre à fin Mars, qui est la saison sèche. 

Conseils voyage :

10. Parc national El Cocuy, 3 randonnées fantastiques d’une journée

Landscape In The Sierra Nevada Del Cocuy
Paysage dans la Sierra Nevada Del Cocuy

Ce magnifique parc enneigé du département de Boyaca est souvent qualifié de “hors du monde” par les randonneurs étrangers pour sa beauté exceptionnelle.

Dans ses 306 000 hectares de territoire protégé, La Sierra Nevada del Cocuy comprend des lagunes aux eaux cristallines, des vallées de frailejones et des montagnes exigeantes pour les randonneurs.

L’un des aspects qui rend le parc national d’El Cocuy, si particulier est le fait qu’il reste très préservé. En 2015, les autorités ont fermé le parc pour le nettoyer et laisser les sentiers se remettre de l’érosion, bien que la fonte des glaciers semble inévitable en raison du réchauffement climatique. 

Il y a 3 sentiers que tu peux emprunter : Pulpito del diablo, 22 km ; Laguna Grande de la Sierra, 22 km ; et La Ritacuba, 13,6 km.

Comment se rendre dans ce parc national de Colombie :

  • Tu peux prendre un bus directement de Bogotá jusqu’à Cocuy (environ 10 heures et le billet coûte 95 000 pesos ou 25 dollars). Ensuite, tu peux louer un transport privé pour t’emmener au début des sentiers.

Meilleur moment pour s’y rendre : 

  • De mi-Décembre à fin Mars, pendant la saison sèche. 

Conseils voyage : 

  • Avant d’entrer dans le parc, tu dois t’enregistrer (au moins la veille) au bureau d’enregistrement.
  • Pour l’hébergement, je te recommande de réserver à l’avance si tu prévois de partir pendant la haute saison (du 15 Décembre au 15 Janvier).

11. Corales del Rosario Y San Bernardo, îles paradisiaques

Rosario Isla Pelicano Aleja

À une heure de bateau de Carthagène des Indes, se trouvent les îles paradisiaques El Rosario. Tu peux les visiter en une journée, y séjourner quelques jours et même réserver ta propre île privée ! Isla Rosa et Isla Pelicano sont deux exemples des petites îles que tu peux louer.

Isla Barú et Isla Grande sont les îles les plus populaires. L’ eau y est cristalline et le temps digne des caraïbes.

En revanche, les îles San Bernardo sont un peu moins visitées que les îles du Rosaire mais elles sont mieux entretenues, car plus de 90 % de ses 10 îles sont privées. Cela signifie qu’en tant que visiteur tu ne peux pas toujours te promener librement sur toutes les plages.

👉 Sais-tu que tu peux séjourner sur de magnifiques îles privées à Carthagène ?

Cet archipel est situé en face de Rincón del Mar et il faut 2 heures pour s’y rendre en bateau depuis Carthagène. Les 2 îles les plus populaires sont Isla Tintipán et Isla Múcura.

Le parc naturel national Corales del Rosario et San Bernardo est également un parc national sous-marin.

Comment se rendre sur ces îles :

  • Les îles du Rosaire sont à 1 heure de bateau de Carthagène. Les îles San Bernardo sont à 30 minutes en bateau de Rincon del Mar et à 2 heures de Carthagène. Demande à Aymeric. Il sait tout sur la navigation dans ce secteur.

Meilleur moment s’y rendre : 

  • Si tu veux du calme et de la tranquillité, n’y va pas les week-ends, les jours fériés, à Pâques ou en haute saison ( entre le 20 Décembre au 15 Janvier). 

Travel tips: 

  • Je recommande de faire la boucle Carthagène – Rincón del Mar – San Bernardo – Carthagène.
  • Garde à l’esprit que les prix de la nourriture et des boissons peuvent être beaucoup plus élevés qu’à Carthagène.

12. Le parc national Macuira, une oasis au milieu du désert

Situé dans le Nord du pays et plus particulièrement au nord-est de la ville d’Uribia, ce parc naturel de Colombie est en quelque sorte une oasis située en plein désert dans le département de La Guajira

La zone s’étend sur 24 103 hectares de paysages magnifiques. Elle abrite la communauté autochtone Wayuu, ainsi qu’une importante population d’oiseaux migrateurs et d’animaux sauvages.

Si tu veux entrer dans le parc national, tu dois engager un guide local avec un permis pour y accéder. Ces guides sont les gardiens de la culture et du territoire. Tu peux aussi acheter des objets artisanaux auprès de la population locale à l’intérieur du parc.

C’est l’une des destinations les plus incroyables à visiter en Colombie.

Comment se rendre dans ce parc de colombie :

  • Tout d’abord, tu dois te rendre jusqu’à Nazareth puis prendre une tour à partir de là. 
  • Tu peux aussi opter pour un tour de 4 jours qui t’emmène à Cabo de la Vela, Punta Gallinas et Macuira. Beatrice dirige l’une des meilleures agences locales de Rioacha. Cette excursion te laissera sans voix.

Meilleur moment s’y rendre : 

  • La végétation du parc national est particulièrement belle en Décembre et Janvier, une fois la saison des pluies terminée. 

Conseils voyage : 

  • La plupart des tours partent de Riohacha. Nous recommandons l’agence de Beatrice.
  • L’accès à Internet à Macuira est presque inexistant et les transports, s’ils ne font pas partie d’un tour, peuvent être rares.
  • J’ai publié un guide très complet pour t’aider à trouver les meilleurs tours dans de La Guajira.

13. Los Flamencos, une destination idéale pour l’observation des oiseaux

flamingos park Riohacha Guajira

Los Flamencos, qui fait référence aux flamants roses, est un sanctuaire naturel situé dans le département de Guajira, la région la plus septentrionale de Colombie.

Le territoire se compose de 4 marais où ces volatiles et d’autres magnifiques oiseaux viennent se nourrir de crevettes (ce qui explique la couleur rose des flamants).

Tu peux séjourner dans les villages Wayuu si tu veux découvrir comment vivent ces communautés. Si tu optes pour cette option, ne t’attends pas à un hôtel 5 étoiles et vas-y avec un esprit ouvert pour découvrir leur culture. Profite également des paysages et du beau spectacle que constitue l’observation des flamants roses sur les eaux peu profondes.

Comment se rendre dans ce parc naturel :

  • Il faut 40 minutes pour se rendre au village de Camarones depuis Riohacha, un trajet de 20 kilomètres. 

Meilleur moment pour se rendre dans ce parc national : 

  • Tu peux en profiter au maximum pendant la saison sèche, de Décembre à fin Avril et de Juillet à fin Août. Cependant, tu peux voir les plus grands rassemblements de flamants roses entre Octobre et Novembre. 

Conseils voyage : 

  • Je te recommande de t’y rendre avec un tour au départ de Riohacha. Demande à Beatrice. C’est la reine de La Guajira 😀

14. Île Gorgona, un parc de Colombie Inhabituel

Cette île de l’océan Pacifique a été une prison de 1960 à 1983 avant de devenir un parc national.

L’île Gorgona doit son nom aux 12 espèces de serpents qui y vivent. Pour ta sécurité, les guides touristiques te donnent des conseils pour éviter toute rencontre désagréable.

L’île est un endroit réputé pour pratiquer la plongée sous-marine et observer les baleines à bosse. L’endroit fait partie du corridor marin de conservation du Pacifique tropical oriental (CMAR), qui comprend les îles de Malpelo (Colombie), Galapagos (Équateur), Los Cocos (Costa Rica) et Coiba (Panama).

Gorgona est une île administrée par un organisme privé qui vend des forfaits touristiques. C’est l’un des plus beaux parcs nationaux pour la plongée.

Comment se rendre dans ce parc national :

  • Tu peux prendre l’avion depuis Cali jusqu’à la ville côtière de Guapi, puis prendre un bateau pour Isla Gorgona. Les bateaux quittent le port de Guapi les Lundis, Mercredis et Vendredis à 13 heures. Le voyage dure une heure et demie.

Meilleur moment pour s’y rendre :

  • Tu pourras observer les baleines à bosse entre Juillet et Octobre.

Conseils voyage : 

  • Je recommande de réserver à l’avance.

15. Le parc national d’Utria, un endroit idéal pour la faune et la flore

Utria Park Choco

L’Ensenada de Utria est située dans la partie Nord de la côte Pacifique en Colombie, dans le département du Chocó.

Ce parc national abrite d’épaisses forêts tropicales d’une beauté inégalée et des plages magnifiques d’où tu pourras observer les tortues de mer, les oiseaux et les baleines qui nagent dans les eaux calmes.

L’anse d’Utria change en fonction des marées. À marée basse, tu peux apercevoir différentes espèces animales qui se déplacent dans les forêts de mangroves, tandis qu’à marée haute, tu peux voir différents animaux marins.

Tu ne peux visiter le parc national que pendant un certain temps, environ 2 heures. Après avoir regardé une vidéo, tu empruntes un pont de bois qui chemine au-dessus de la mangrove, le tout accompagné d’un guide. Il y a la possibilité de passer la nuit dans l’une des 3 cabanes disponibles. L’entrée est payante et le prix varie de 13 000 à 56 000 pesos selon que tu sois un citoyen colombien ou un visiteur étranger.

C’est l’un des meilleurs parcs nationaux naturels de Colombie pour l’observation des oiseaux.

Comment se rendre dans ce parc national :

  • Le meilleur moyen est le bateau. Les bateaux partent d’El Valle et le trajet dure entre 30 et 40 minutes.
  • À El Valle, tu trouveras également le meilleur écolodge de la région.

Meilleur moment pour se rendre dans ce parc national : 

  • Tu peux observer les baleines à bosse entre Juillet et Octobre.

Conseils voyage : 

  • Les autorités recommandent aux visiteurs de se faire vacciner contre la fièvre jaune et le tétanos avant de voyager.

16. Serrania de Chiribiquete : l’un des plus beaux parcs Nationaux de Colombie

Chiribiquete est le plus grand parc national de Colombie (plus de 3 millions d’hectares) et l’une des plus belles réserves naturelles du monde. Il est situé dans les départements de Caquetá et Guaviare, c’est-à-dire entre la jungle amazonienne et les plaines orientales de la Colombie. Il se compose de zones vierges qui abritent une grande variété d’animaux sauvages et de flore.

Outre sa beauté naturelle, on y trouve au moins 250 000 peintures rupestres réalisées par les anciennes cultures qui vivaient dans la région, datant d’environ 20 000 ans avant Jésus-Christ. La zone est protégée depuis 1989.

Ce parc national colombien a été déclaré patrimoine mondial par l’UNESCO en juillet 2018 et ne peut être vu que depuis un avion.

Comment se rendre dans ce parc naturel :

  • Tu peux réserver un vol au-dessus du parc national (dans un petit avion) auprès d’agences de voyage basées à Bogotá ou à San Jose del Guaviare.

Meilleur moment pour se rendre dans ce parc national : 

  • Les périodes idéales pour bénéficier du meilleur temps et de la meilleure visibilité sont entre Décembre et Février et entre Août et Septembre.

Conseils voyage : 

  • Le seul conseil est d’être prêt à profiter d’un vol de deux heures au-dessus de l’un des derniers territoires inexplorés de la planète.

Parcs nationaux Naturels de Colombie : Ce que tu dois savoir

Les voyageurs nous contactent tous les jours pour les aider à planifier leur itinéraire en Colombie. Voici les réponses et conseils que nous donnons sur les parcs de Colombie. Peut-être avons-nous déjà répondu à l’une de vos questions. 🙂

Pssstt, tu peux rejoindre notre communauté pour obtenir notre guide sur la Colombie ainsi que des tonnes de conseils pratiques.

Certains parcs naturels de Colombie sont fermés au public

Malheureusement, l’un des parcs nationaux colombiens que l’on ne peut voir que depuis un petit avion est celui de Chiribiquete, où seules les communautés qui ont choisi de vivre à l’écart de la société sont autorisées. Il s’agit d’une décision gouvernementale visant à protéger la région. Pendant la pandémie d’autres parcs nationaux ont été fermés, mais ils ont déjà rouvert au public.

Certains Parcs nationaux ferment par période

Tayrona ferme 3 fois par an pour laisser le parc national ”respirer”, tandis que la serranía de la Macarena est fermée de Janvier à fin Mai.

Tu auras besoin d’un guide la plupart du temps et/ou de réserver à l’avance.

Les parcs naturels colombiens sont généralement situés dans des zones reculées, où il n’y a pas de transports publics. Il n’est donc pas conseillé de s’y aventurer seul. Nous te recommandons de planifier ton excursion à l’avance et de réserver un tour. Cela te permettra d’être en sécurité, de gagner du temps et d’aider les économies locales à prospérer.

Tu dois généralement entrer avant 9 heures et revenir avant 18 heures.

Certains parcs nationaux ne sont pas prévus pour y passer la nuit, séjourner ou camper, alors vérifie les horaires avant de t’y rendre. Il y a généralement des gardiens à l’entrée des parcs.

Dans la plupart des parcs nationaux de Colombie, tu devras payer pour entrer.

Il faut généralement compter environ 60 000 COP si tu es un visiteur étranger, bien qu’il existe des zones dont l’entrée soit gratuite, comme Sumapaz et Amacayacu.

Certains endroits sont plus chers, comme Caño Cristales, car il faut tenir compte du prix des billets d’avion et du package qui comprend le logement et la nourriture.

N’essayaie pas de le faire par toi-même si tu n’as pas de bonnes connaissances en matière de randonnée et d’orientation

  • Les parcs nationaux sont encore des endroits très peu fréquentés où les sentiers ne sont pas toujours balisés, il est donc facile de se perdre.
  • Le temps change très rapidement dans les montagnes. Le brouillard empêche toute visibilité.
  • Il est bon d’emporter un GPS.
  • Il n’est pas toujours facile de réserver un hébergement en ligne, il faut donc utiliser le téléphone.
  • La langue a tendance à être une barrière car peu de Colombiens parlent anglais et encore moins français.

Plus de 3000 voyageurs ont déjà utilisé notre guide touristique sur la Colombie.

J’explore la Colombie depuis 2015 et j’ai rassemblé toutes mes connaissances dans un Ebook. Il est gratuit et accessible dès maintenant. 👇

En résumé : les plus beaux Parcs Nationaux de Colombie

Les parcs nationaux sont l’un des plus grands atouts du pays. Avec l’une des biodiversités les plus riches du monde, les amoureux de la nature n’auront que l’embarras du choix : randonnées sur des glaciers, dans le désert ou dans la jungle, rivières sorties d’un conte de fées, faune et flore endémiques. Tu n’en reviendras pas.

Ces lieux sont protégés et difficiles d’accès. La meilleure façon d’en profiter est d’organiser ses excursions à l’avance avec l’aide d’une agence locale.

Les 6 meilleures expériences à ne pas manquer

Sections Tomplanmytrip

INFORMATIONS : MERCI DE NOTER QUE CERTAINS LIENS SONT DES LIENS D’AFFILIATION, SANS AUCUN COÛT SUPPLÉMENTAIRE POUR TOI. Cela signifie que JE GAGNE UNE PETITE COMMISSION SI TU FAIS UNE RÉSERVATION.
C’EST UN GESTE SYMPA POUR NOUS REMERCIER DES NOMBREUSES HEURES QUE NOUS CONSACRONS À TOMPLANMYTRIP 🙂
Les plus beaux parcs nationaux de Colombie

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.