Pourquoi La Colombie Est-Elle Connue ? 27 Faits À Connaitre

Pourquoi La Colombie Est-Elle Connue ? 27 Faits À Connaitre

Pourquoi la Colombie est-elle connue ?

C’est la bonne question à se poser pour savoir si cela vaut la peine de découvrir ce superbe pays.

Et les réponses te surprendront !

Au cours de la dernière décennie, les gouvernements ont été en mesure de restituer une partie de la paix perdue au cours des 50 ans de conflit armé.

Je voyage dans toute la Colombie depuis 2015. Dans cet article je t’explique pourquoi je suis tombé amoureux de ses paysages, de ses habitants, de ses villes et de son mode de vie.

Fais-moi confiance. Tu commenceras à faire ton sac avant la fin de cet article.

N’hésite pas non plus à consulter deux de nos articles les plus populaires. Ils te seront très utiles pour planifier ton voyage en Colombie :

👉 Envie d’être aidé et accompagné dans l’organisation de ton voyage en Colombie ? Découvre l’expert en voyages que nous recommandons (devis gratuit).

👉 Parcours nos guides de voyage sur les différentes destinations de Colombie.

Organise le voyage idéal en Colombie

Dans cette section, découvre les informations pratiques et incontournables pour voyager en Colombie : météo, meilleurs endroits, sécurité, meilleures plages, etc.

La célèbre cuisine colombienne

La Colombie est-elle réputée pour sa nourriture ?

De mon point de vue français, je dirais non – même si tous les Colombiens de la planète ne sont pas d’accord avec moi.

Pourtant, il y a beaucoup de délicieuses ou d’étranges préparations à goûter.

27# Goûte des centaines de fruits tropicaux

Getsemani street fruits

La Colombie offre plus de 400 variétés de fruits locaux, en plus de ceux que tout le monde connaît, comme les mangues, les oranges et les noix de coco.

Les jus de fruits sont un plaisir à déguster. Par exemple, le lulo est un fruit très aromatique consommé en jus, mais il existe d’autres fruits plus exotiques, comme l’arazá, le gulupa et le maracuyá (fruit de la passion), la granadilla et le guanabana.

Les fruits sont tellement appréciés en Colombie que tu peux aussi les déguster sous forme de salades de fruits et autres préparations dans presque tous les marchés du pays et dans certaines rues par l’intermédiaires de vendeurs ambulants.

Par exemple, le marché de Paloquemao, à Bogotá, propose une variété de préparations, parfois peu ragoutantes, à base de fruits. Tu peux tester le “Berraquillo” (qui se traduit par “fort”), une préparation prétendument aphrodisiaque qui comprend du crabe d’eau douce cru, du borojó (un fruit), des vitamines, du vin tonique, des embryons de canard, du lait et du miel. Cet élixir exotique coûte environ 15 000 COP (4 euros).

Il existe d’autres grands marchés riches en fruits dans différentes villes : Minorista (Medellín), Bazurto ( Carthagène des Indes), Alameda (Cali) et El Playón (Barranquilla). 

26# Manger de gros repas (puis faire une sieste)

Fredonia Coffee tour cathy

Une autre caractéristique de la cuisine colombienne typique est la quantité des portions qui te sont servies, alors assure-toi de t’ouvrir l’appétit avant de manger.

Il en existe trois exemples représentatifs. Le premier est l’ajiaco, qui serait le plat national de la Colombie. Il s’agit d’une soupe épaisse et savoureuse composée de deux sortes de pommes de terre, de maïs, de quelques herbes et de poulet. Elle est généralement servie avec un accompagnement de riz et d’avocat.

Une autre soupe traditionnelle colombienne est le sancocho, composé de poulet seul ou d’une combinaison de porc, de poulet et de côtes de boeuf, ainsi que de pommes de terre, d’arracacha (une sorte de tubercule), de manioc, de maïs et de banane plantain verte. Il est également accompagné de riz et d’avocat.

La bandeja paisa (Antioquia) se compose de haricots rouges, de bœuf haché, de riz, d’un œuf au plat, d’une saucisse, d’un avocat, d’un plantain mûr frit et de porc frit. Certains restaurants proposent le “típico montañero”, une variante du même plat qui ajoute du poulet et un morceau de boudin noir (un boudin de sang et de riz).

Plus de 3000 voyageurs ont déjà utilisé notre guide touristique sur la Colombie.

J’explore la Colombie depuis 2015 et j’ai rassemblé toutes mes connaissances dans un Ebook. Il est gratuit et accessible dès maintenant. 👇

25# Arepas, empanadas et patacones

food arepa

Ces trois types d’aliments peuvent être consommés en guise d’en-cas entre les repas ou en accompagnement d’autres plats.

Les arepas sont des galettes de maïs qui peuvent être préparées avec du fromage dans la pâte ou sur le dessus, qui fond pendant la cuisson. On peut aussi les manger avec de la viande, du poulet ou d’autres garnitures. La boeuf, le poulet ou les crevettes peuvent également être ajoutés sur le dessus. Parmi les célèbres arepas de Colombie, on trouve l'”arepa de huevo”, typique de la côte caraïbe, qui est frit et renferme un œuf à l’intérieur.

D’autre part, les empanadas sont de petits beignets dont la pâte est faite de farine de maïs ou de blé. Ils sont généralement frits et remplis d’un mélange de viande ou de poulet, de riz, de pois et même de pommes de terre.

Les patacones sont des tranches de plantain frites et écrasées qui peuvent être servies seules, avec une pincée de sel, ou avec du “queso costeño” (fromage salé) sur le dessus.

La Colombie est-elle connue pour ses habitants ?

Pour moi, c’est la principale raison pour laquelle les gens veulent visiter la Colombie.

24# Des habitants accueillants

Cartagena boat rental Rosario Islands (1)

Les Colombiens sont connus pour être particulièrement fiers de leur culture variée et de leurs ancêtres autochtones. Même si le pays a vécu des moments difficiles pendant des décennies dans un passé récent, la résilience et le bonheur de ses ressortissants sont visibles dès ton arrivée.

Les Colombiens tournent autour de l’équipe nationale de football (plutôt vrai partout en Amérique Latine), du cyclisme, des fêtes nationales, de la boisson, de la nourriture, de la danse, des carnavals et du travail.

La famille est un autre élément important de la culture colombienne. On constate souvent que les parents âgés sont pris en charge par leurs enfants ou petits-enfants et il y a toujours des célébrations autour des dates importantes, comme les anniversaires.

Les habitants des villes sont quelque peu ponctuels, mais de manière générale, les Colombiens ne sont pas vraiment attachés à arriver à l’heure. “Ahorita” est l’une des expressions les plus utilisées, qui signifie “dans peu de temps”, en référence au temps qu’il faut pour arriver à un rendez-vous ; le problème est que “ahorita” peut prendre une éternité.

Comme beaucoup de Colombiens ne savent pas dire non, ils s’engagent souvent pour faire certaines choses mais ne tiennent pas leurs promesses, principalement en ce qui concerne les rendez-vous ou les petites tâches. Les Colombiens sont généralement disponibles, généreux, enjoués et gentils malgré ce petit défaut dans leurs habitudes.

23# Célébrités colombiennes connues

Aucun endroit dans la vie n’est plus triste qu’un lit vide – Gabriel García

Certains des artistes colombiens sont connus à l’échelle internationale. C’est le cas de la chanteuse, écrivain et danseuse Shakira, ou encore de l’écrivain Gabriel Garcia Marquez et de son célèbre réalisme magique.

Hollywood a également vu passer quelques célébrités colombiennes, comme l’acteur John Leguizamo et l’actrice Sofia Vergara.

Il y a d’autres chanteurs, comme Carlos Vives, Juanes, J Balvin et Sebastian Yatra, qui chante “Two oruguitas” dans le film “Encanto” de Disney, inspiré de la Colombie.

Des sportifs tels que l’ancien pilote de Formule 1 Juan Pablo Montoya, l’attaquant de football de Liverpool Luis Díaz, les cyclistes Nairo Quintana et Egan Bernal (premier Colombien à remporter le Tour de France), les joueurs de football Falcao García et James Rodriguez sont également des Colombiens adulés.

Tu vas t’amuser

Il y a toujours une raison de danser, de chanter et de s’amuser en Colombie.

22# Carnavals et festivals

Presque toutes les villes et tous les villages de Colombie célèbrent une fête quelconque à tout moment de l’année. Voici les plus populaires :

→ Carnaval de Barranquilla : Barranquilla est la capitale du département Atlantique. Son carnaval mondialement connu est la plus grande fête de Colombie, avec beaucoup de musique, de costumes, de danses, de défilés et d’alcool. Il a lieu entre la fin du mois de Février et le début du mois de Mars. La Batalla de Flores (bataille de fleurs) est le défilé le plus coloré et le plus populaire.

→ Carnaval de Negros y Blancos : il s’agit de l’un des carnavals colombiens les plus symboliques du pays, déclaré patrimoine culturel de l’humanité par l’UNESCO en 2009. Il se déroule entre le 2 et le 7 janvier à Pasto, chef-lieu du département de Nariño. Les origines de la fête remontent à l’époque coloniale, lorsque les peuples autochtones remerciaient pour leurs récoltes. Le carnaval est divisé en quatre étapes : Carnavalito (Petit carnaval), l’arrivée de la famille Castañeda, le jour des Noirs et le jour des Blancs, au cours duquel les gens se lancent de la fécule de maïs, de l’eau et des ballons.

→ Feria de Cali : Il est également connu sous le nom de festival de la canne à sucre et se déroule à Cali, chef-lieu du département du Valle, entre le 25 et le 30 décembre. Les deux événements les plus importants sont le Salsódromo, où des couples et des groupes dansent sur de la musique salsa, et le Superconcert, qui réunit les groupes les plus populaires. Les amateurs de salsa peuvent également assister au Festival mondial de la salsa (généralement en Novembre).

→ Feria de las Flores (Festival des fleurs) : Ce festival a lieu à Medellín. Il a débuté en 1957 pour rendre hommage aux “silleteros”, ces hommes qui, durant l’époque coloniale, se sont mis à porter eux-mêmes les marchandises d’une région à l’autre à la place des animaux. En effet, selon les périodes de l’année, les bœufs, les mules ou les chevaux ne pouvaient pas franchir certains passages dans les montagnes de la Cordillère des Andes. Aujourd’hui, les silleteros ne transportent plus de marchandises, mais à la place et durant la feria uniquement, ils portent un siège recouvert par des compositions florales splendides, qui reste toujours très lourd. L’événement comprend d’autres animations, comme un défilé de voitures classiques et anciennes. Il a lieu en Août.

👉 Découvre les festivals de Colombie les plus célèbres.

21# Danser la salsa

Les célèbres chefs d’orchestre de salsa portoricains Richie Ray et Bobby Cruz, qui vivent en Colombie depuis quelques décennies, affirment que Cali est le dernier bastion de la salsa. Il existe de nombreuses académies pour les familles, les particuliers et les enfants de tous niveaux.

Mais la salsa ne se danse pas seulement à Cali. Tu trouveras des bars et des clubs dédiés à ce genre de musique à Bogotá, Medellín et Barranquilla, où ils ont même leur style (comme la salsa choke), un peu plus lent que le rythme effréné du jeu de jambes des danseurs de salsa de Cali.

Les autres rythmes sur lesquels tu pourras danser en Colombie sont la champeta et le reggaeton, des danses très sensuelles basées sur des sons africains. 

20# Jouer de la musique dans les rues

Trinidad Square Getsemaní

La passion des Colombiens pour la musique se traduit par le nombre de musiciens de rue, même dans les grandes villes comme Bogotá et Medellín. Cependant, la musique de rue est plus courante dans les villes chaudes comme Cali, Barranquilla et Carthagène des Indes.

Chaque région de Colombie est différente. Sur la côte Pacifique, tu entendras peut-être plus de tambours, de percussions et l’utilisation du marimba, instrument emblématique de la musique du pacifique. Si tu te rends sur la côte caraïbe ou dans la ville de Valledupar, le vallenato est la musique la plus répandue, avec des instruments comme les gaitas, les guacharacas et les accordéons.

Dans Los Llanos (les plaines orientales), le joropo est la musique la plus populaire. Ce rythme est réalisé avec des instruments tels que la harpe, les capachos (une variante plus petite des maracas) et le cuatro (une petite guitare à quatre cordes). Les voix masculines sont connues pour leurs cris rythmés.

19# Une partie de Tejo explosive

Envigado Tejo (1)

Le tejo est considéré comme le véritable sport national de la Colombie, même si, plus qu’un sport, il s’agit d’une forme de divertissement qui comprend de la bière, des barbecues et du plaisir en famille et entre amis.

Certaines personnes l’associent à une sorte de bowling aérien. Il consiste en un lourd disque de métal (appelé Tejo) que tu dois lancer d’un bout à l’autre de l’allée dans une cible inclinée à 45degrés et remplie d’argile.

Au milieu de l’argile se trouve un cylindre appelé bocín, sur le bord duquel (la seule partie du cylindre que l’on peut voir), quatre triangles de papier remplis d’un explosif léger mais bruyant (appelé mechas) sont placés à distance égale les uns des autres pour former une croix.

Les joueurs parient généralement sur celui qui paiera la bière à la fin de la partie. Le perdant paie tout. Il n’est pas rare de voir certains Colombiens boire jusqu’à 30 bières chacun au cours d’un après-midi de Tejo, principalement dans les départements de Boyaca et de Cundinamarca, où ils sont de grands buveurs de bière.

La Colombie est célèbre pour : ses ressources

La richesse du sol colombien lui permet d’exporter de nombreux produits dans le monde entier. Voyons lesquels.

18# Les meilleurs grains de café

La culture du café est la principale activité agricole et économique de la Colombie depuis plus d’un siècle.

Actuellement, plus de 550 000 familles colombiennes dépendent du café pour gagner leur vie. La cueillette des grains de café se fait encore à la main afin de pouvoir choisir les meilleurs grains (ceux qui sont mûrs).

La Colombie est le troisième plus grand exportateur de café au monde, après le Brésil et le Vietnam.

Ce qui fait du café colombien l’un des meilleurs au monde, c’est son climat optimal (entre 1 500 et 1 800 m d’altitude), la variété (arabica), un sol fertile, une pluviométrie adéquate, ainsi que les techniques de production qui lui permette d’atteindre l’excellence.

17# Les belles émeraudes de Colombie

Les émeraudes brutes colombiennes sont considérées comme les plus pures en raison de leur couleur verte plus chaude et intense, une caractéristique uniquement présente dans ces gemmes colombiennes. Le pays produit deux tiers des émeraudes du monde.

Tu peux acheter des émeraudes certifiées à Bogotá et à Carthagène. Évite de les acheter dans la rue, même si le prix semble attrayant et que le discours du vendeur semble convaincant.

Tu peux trouver des bijoux avec des émeraudes moulées ou acheter la gemme seule. Les prix des gemmes seules vont de 110 000 COP à 36 millions de COP (30 à 10 000 dollars).

La Colombie est connue pour sa beauté sauvage

On peut dire que la Colombie est un diamant brut en termes de beauté naturelle. On y trouve toutes sortes de climats, du désert aux montagnes et leurs glaciers en passant par des forêt tropicales et des plages paradisiaques.

Son vaste territoire inexploré rend le pays unique car, littéralement parlant, il y a des endroits où il n’y a presque aucune intervention humaine. Voici quelques-uns des endroits les plus connus à explorer lors d’un séjour en Colombie.

16# La rivière arc-en-ciel de Caño Cristales

Tapete Rojo and tom Macarena

Cette rivière arc-en-ciel doit ses belles couleurs à une sorte d’algue qui se forme sur le lit de la rivière pendant la saison des pluies, entre mi-Juin et fin Novembre.

Il faut engager un guide s’y rendre. La zone est si bien protégée que tu n’es pas autorisé à mettre de l’anti-moustique et de la crème solaire sur ta peau ou à emporter des bouteilles en plastique. 

Caño Cristales est situé dans la Sierra de la Macarena, une chaîne de montagnes autonome dans les plaines orientales du pays.

15# Parc national Los Nevados

Snow peak Nevados Eduardo
Credit : Eduardo

Trois pics font partie de ce parc national colombien et, si tu es un alpiniste passionné, voici les plus excitants : El Ruiz, Tolima et Santa Isabel.

Ces montagnes présentent différents types de climat, des forêts tropicales chaudes et humides jusqu’aux glaciers en passant par les paramos. Le seul aspect triste est que les glaciers des sommets sont appelées à disparaître très bientôt en raison du réchauffement climatique.

14# Parc National Tayrona

Tayrona Cabo San Juan Beach (1)

Cette vaste zone protégée de 150km² située au Nord du pays possède quelques unes des plus belles plages de Colombie ainsi qu’une épaisse forêt tropicale que tu pourras explorer par toi-même.

Cependant, je te recommande de ne pas quitter les sentiers, car tu pourrais te perdre et le signal des téléphone portable pourrait ne pas être suffisant pour t’aider. De plus, il y a des animaux sauvages, comme des jaguars, des alligators et des serpents, alors il est préférable de rester sur la piste.

Une fois dans le parc, je te conseille d’y passer une ou plusieurs nuits. Il y a quelques hôtels et des endroits pour camper. Toutes les plages ne sont pas sûres pour la baignade car certaines ont de forts courants qui rendent l’accès dangereux. Tu peux également te baigner baigner dans les rivières qui viennent de la montagne.

13# Randonnée de plusieurs jours pour la Cité Perdue

La Cité Perdue ou Ciudad Perdida en espagnol (découverte dans les années 70 par un explorateur appelé Franky Rey), est une ville qui a été bâtie 650 ans avant la construction du Machu Picchu au Pérou, vers les années 700. Le peuple autochtone Tayrona, aujourd’hui disparu, l’a construite.

L’aller-retour prend 4 ou 5 jours de marche, et pour cela, tu dois obligatoire passer par une agence locale.

Ce trek fantastique te fait passer par des forêts tropicales épaisses, traverser des rivières aux eaux cristallines et découvrir certains villages du peuple Kogui. La vue sur la Cité Perdue au milieu de montagnes verdoyantes est quelque chose qui restera dans ta mémoire pour toujours.

12# L’étonnante île de Providencia

Crab Cay Providencia
Crab Cay

Située à proximité de San Andrés, au milieu de la mer des Caraïbes, Providencia fait partie des plus belles îles de Colombie. Contrairement à San Andrés, Providencia offre une expérience beaucoup plus calme et authentique. Les activités aquatiques comme la pêche, le kayak, le snorkeling ou la plongée, sont exceptionnelles et te permettent de profiter de la mer aux sept couleurs sans les nombreux touristes que tu pourrais croiser en allant à San Andrés.

Malheureusement pour les habitants de cette île paradisiaque, l’ouragan Iota les a frappés le 16 Novembre 2020 et il y a encore beaucoup de travail de reconstruction à faire. Mais visiter cet endroit contribuera à son économie. Tu peux louer une voiture de golf ou un scooter pour te déplacer sur l’île et profiter de la beauté de cet endroit.

11# Tous les paysages imaginables

Comme nous l’avons dit précédemment, la Colombie offre tous les types de climat et de paysages imaginables. Il existe deux grands déserts : La Tatacoa, dans le département de Huila, et La guajira, dans la partie la plus septentrionale d’Amérique du Sud.

Une partie de la jungle amazonienne se trouve dans le Sud de la Colombie. Elle est si dense et étendue que le seul moyen d’y accéder est de prendre l’avion jusqu’à Leticia. La Colombie possède deux océans : Le Pacifique et l’Atlantique (en passant par la mer Caraïbes). Le pays possède des culturelles différentes et uniques ainsi que des paysages très variés.

La cordillère des Andes part de l’Argentine et traverse toute l’Amérique du Sud pour venir se diviser en trois sur le territoire Colombien, constituant les 3 principales chaines de montagne en Colombie : la cordillère occidentale, la cordillère centrale et la cordillère orientale. Elles abritent des glaciers, des forêts tropicales et des paramos. Si tu préfères les plaines, tu peux aussi trouver de vastes étendues de savanes dans l’Est du pays.

10# L’une des biodiversités les plus riches de la planète

La Colombie abrite environ 10 % de la biodiversité mondiale, avec des espèces végétales et animales qui ne sont même pas encore répertoriées par les scientifiques.

Le pays est le plus riche en orchidées et compte près de 2 000 espèces d’oiseaux différentes pour le grand bonheur des ornithologues. Le monde compte 10 000 espèces d’oiseaux, alors qu’on en compte 3 435 en Amérique du Sud.

La Colombie est le deuxième pays le plus diversifié en termes de plantes, de papillons, de poissons d’eau douce et d’amphibiens. Elle est le premier pays pour les espèces de grenouilles, dont certaines ont des couleurs magnifiques et sont très toxiques.

Ce pays présente plus de 300 types d’écosystèmes en raison notamment de son climat tropical et des différentes températures liées aux différentes altitudes qui vont de 0 à 5 800 mètres au dessus du niveau de la mer. 

9# Des orchidées colorées

En 1936, l’orchidée a été déclarée fleur nationale de la Colombie. La Colombie possède le plus grand nombre d’espèces d’orchidées, plus de 4 000.

La moitié de ces plantes sont exclusives, ce qui signifie qu’elles ne peuvent être trouvées ailleurs dans le monde. Le plus triste, c’est que certaines espèces sont en voie de disparition à cause des pesticides présents dans les cultures voisines.

8# Les palmiers de cire géants

Valle de Cocora salento
Vallée de Cocora

La Colombie possède les palmiers les plus hauts du monde et on les trouve dans la Valle del Cocora, la Valle de Samaria et Toche.

Il s’agit d’un arbre emblématique de la Colombie mais, comme les orchidées, il est également en voie de disparition. Cependant, tu pourras toujours profiter de la vue, car les palmiers de cire embellissent le paysage des montagnes andines.

La Colombie est aussi célèbre pour des faits moins gaies

La Colombie est un pays qui a traversé des moments difficiles au cours de son histoire. Voici les deux dont la plupart des gens se souviennent :

7# Pablo Escobar

Ce tueur et magnat de la drogue a fait beaucoup de mal au pays, notamment en lui donnant une mauvaise réputation et en associant les Colombiens à la cocaïne et à la violence. C’est pourquoi de nombreux Colombiens en ont assez d’entendre parler de lui.

Près de 30 ans après la mort de Pablo Escobar (le 2 Décembre 1993), le pays s’est, dans une certaine mesure, libéré de l’ombre d’Escobar. Néanmoins, le commerce de la drogue a été hérité par des gangs plus petits qui posent toujours des problèmes au gouvernement qui n’arrivent pas à les faire disparaître.

Tu peux trouver des peintures murales et des histoires sur le baron de la drogue à Medellín. Les guides te diront qu’il n’était pas un héros en raison des tristes conséquences que ses actions ont laissées, comme poser des bombes dans des avions et des centres commerciaux, tuer des milliers d’innocents et répandre la terreur dans tout le pays.

6# Conflit interne

War and peace things to do in Bogota

La lutte entre le gouvernement et la guérilla des FARC a fait couler beaucoup de sang.

En raison de l’inégalité et de la pauvreté, ce groupe de guérilla a commencé à s’opposer au gouvernement. Des années plus tard, le groupe a abandonné sa raison d’être et s’est consacré au trafic de drogue, aux enlèvements et à l’extorsion de civils.

L’ensemble du conflit a conduit à près de 300 000 vies perdues et à une instabilité dans le pays. En 2016, le gouvernement et les Farc ont signé un accord de paix. Cependant, certains guérilleros n’ont pas adhéré au pacte et ont continué à être hors-la-loi. Le pays a encore des problèmes à résoudre à cet égard.

Les Villes colombiennes animées

La Colombie est un pays qui compte au moins 5 villes dont la population dépasse le million d’habitants, il y a donc beaucoup d’activités. Qu’est-ce qui rend les principales villes attrayantes ?

Nota TPMT : il faut toujours être plus prudent dans les grandes villes. Découvre nos conseils sur la sécurité.

👉 Découvre les meilleures villes de Colombie.

5# Bogotá, la capitale

Monserrate Bogotá

Bogotá est la capitale du pays. Plus de 8,3 millions de personnes y vivent. Le temps est frais toute l’année et les Colombiens des autres villes le considèrent comme “mauvais”, même si ce n’est pas forcément vrai. 

La vie nocturne y est très animée, il y a de nombreux restaurants et d’excellents musées à visiter, comme le Musée de l’or qui possède la plus grande quantité de pièces d’or au monde. Le musée national et le musée Botero se distinguent également.

L’un des incontournables de la ville est le Monserrate, la montagne à l’Est de la Bogotá surmontée d’une église. cet endroit est accessible à pied, en téléphérique ou en petit train. La cathédrale de sel de la ville voisine de Zipaquira (Nord – Nord Est) est un autre site important de la capitale.

4# Cali, la capitale de la salsa

City Cali

Dans la partie Sud Ouest du pays se trouve Cali, chef lieu du département Valle Del Cauca. La ville est connue pour la musique et la salsa (danse). On peut oser dire que c’est la capitale mondiale de la salsa. On y trouve des écoles pour apprendre cette danse et des boîtes de nuit pour la pratiquer. Le festival annuel Feria de Cali est principalement consacré à ce style musical.

Cali est également connue pour son beau temps chaud et sa végétation verdoyante. La nourriture et les boissons telles que la “lulada” et le “champús” sont des rafraîchissements uniques.

3# Medellín, la ville du printemps éternel

L’ombre de Pablo Escobar mise à part, la capitale d’Antioquia est connue pour son climat de “printemps éternel” et ses belles femmes.

Les gens y sont accueillants et sympathiques. Le quartier réhabilité de la Comuna 13 est un excellent endroit à visiter pour découvrir une toute petite partie de l’histoire de la ville et du pays.

La vie nocturne, les centres commerciaux et la nourriture de Medellín rendent également la ville attrayante. N’oublie pas d’inclure quelques excursions d’un ou plusieurs jours pour explorer le département d’Antioquia si tu t’y rends. C’est l’un de mes départements préférés.

2# Santa Marta, idéal pour explorer la Sierra Nevada

View of the sierra Nevada Minca (2) (1)

Le centre ville de Santa Marta, chef-lieu du département de Magdalena a été récemment reconstruit et offre désormais d’excellents restaurants, bars et lieux historiques à visiter.

Santa Marta est le point de départ du périple vers la Cité Perdue et la porte d’entrée pour le Parc de Tayrona l’un des plus célèbres parcs nationaux de Colombie. Ses alentours offrent de belles plages et des beaux points de vue sur la Sierra Nevada, la plus haute montagne côtière du monde.

1# Carthagène des Indes, la ville romantique par excellence

Le chef-lieu du département de Bolivar est la deuxième ville la plus visitée de Colombie, après Bogotá.

Sa ville fortifiée a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1984. Les maisons de sa vieille ville ont été parfaitement restaurées et ses rues étroites et colorées en font une excellente expérience pour les amateurs de photographie.

Depuis Carthagène tu peux également te rendre dans les îles du Rosaire en bateau et profiter des plages de sable blanc.

Plus de 3000 voyageurs ont déjà utilisé notre guide touristique sur la Colombie.

J’explore la Colombie depuis 2015 et j’ai rassemblé toutes mes connaissances dans un Ebook. Il est gratuit et accessible dès maintenant. 👇

En résumé : Pourquoi la Colombie est-elle connue ?

Comme vous pouvez le constater, la liste des choses connues en Colombie est assez longue. Le mode de vie de ses habitants et la beauté de ses paysages contrebalancent largement sa mauvaise réputation en matière d’insécurité (qui reste un problème important dans les zones non touristiques).

Laisse tes peurs et tes préjugés à la maison et rejoins les millions de voyageurs qui tombent amoureux de la Colombie chaque année.

Les 6 meilleures expériences à ne pas manquer

Sections Tomplanmytrip

INFORMATIONS : MERCI DE NOTER QUE CERTAINS LIENS SONT DES LIENS D’AFFILIATION, SANS AUCUN COÛT SUPPLÉMENTAIRE POUR TOI. Cela signifie que JE GAGNE UNE PETITE COMMISSION SI TU FAIS UNE RÉSERVATION.
C’EST UN GESTE SYMPA POUR NOUS REMERCIER DES NOMBREUSES HEURES QUE NOUS CONSACRONS À TOMPLANMYTRIP 🙂
Pourquoi la Colombie est Connue

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.