21 Meilleures Villes de Colombie : Choisis Tes Préférées [2022]

Comment choisir les villes colombiennes que tu souhaites visiter ?

Chacune a son caractère, avec des avantages et des inconvénients. Certaines sont plus dangereuses. Certaines sont idéales pour faire la fête. D’autres ne sont pas faciles à visiter au premier abord.

Ici, chez Tomplanmytrip, nous explorons la Colombie depuis 2015. Avec cet article, tu auras rapidement un aperçu des villes les plus passionnantes à visiter.

👉 Tu veux en savoir plus sur la Colombie ? Répondre à tes questions sur la sécurité, le budget, les logements et les transports ? Savoir où voyager et réserver les meilleures expériences ? Jette un œil à nos meilleurs conseils pour voyager en Colombie.


🤙 Besoin d’un coup de main ? 🤙

Tu veux éviter les tracas de l’organisation de ton voyage en Colombie ?
Découvre notre expert en voyage sur mesure.
(agence locale + devis gratuit + remise spéciale)


Les villes colombiennes les plus célèbres de la côte caraïbe

Les villes côtières des Caraïbes colombiennes ont beaucoup de choses à offrir, comme un temps magnifique (sans ouragans), une cuisine délicieuse et variée, des gens sympathiques et des paysages et plages à couper le souffle. Voici quelques villes symboles de la culture colombienne.

👉 En savoir plus sur la côte caraïbe en Colombie.

21# Carthagène des Indes : Une ville colombienne romantique

Cartagena Historic center San Diego

Avec ses 914 000 habitants, Carthagène des Indes est la capitale du département de Bolivar. C’est également la deuxième ville la plus visitée de Colombie, après Bogotá. Elle est située au bord de la mer caraïbe, dans le nord du pays, à une altitude moyenne de 3 mètres au-dessus du niveau de la mer (masl).

Fondée en 1533, Carthagène est considérée comme un symbole historique. L’un de ses plus bel endroit est la ville fortifiée, qui a servi de lieu de tournage à plusieurs films hollywoodiens. Ce centre historique offre de nombreux restaurants gastronomiques proposant une cuisine française, africaine, arabe et caribéenne.

Que faire ?

C’est aussi un endroit pour des promenades romantiques ou pour dormir dans des hôtels boutique et hôtels de luxe qui présentent une merveilleuse architecture coloniale, comme le Sofitel Santa Clara (qui était autrefois un couvent) et le Charleston Santa Teresa. Tu peux boire des jus de fruits tropicaux ou une tasse de café tout en faisant un tour à vélo ou en te promenant dans la ville.

Tu pourras aussi faire une dégustation de chocolat et de rhum, prendre des cours de danse, pêcher des crabes dans la zone de La Boquilla, prendre des cours de cuisine, ou simplement regarder le coucher de soleil depuis le rooftop de l’hôtel Movich.

En dehors du centre-ville, il existe des quartiers attrayants comme Getsemani ou Bocagrande. Ce dernier est plus moderne et comporte de nombreux hôtels donnant sur la plage.

Carthagène possède de nombreux attraits culturels dans ses environs. Par exemple, tu peux visiter les îles voisines de Baru ou les îles du Rosaire en bateau. Ou tu peux rouler 120 km vers le Nord jusqu’à Barranquilla. Sur cette route, tu apercevra des hôtels, des restaurants, des installations de sports nautiques et de magnifiques paysages. Un autre tour connu est celui de la ville voisine de San Basilio de Palenque.

Parmi les monuments de la ville, on peut citer le Cerro de la Popa, une colline d’où l’on peut proftier d’une vue magnifique sur la ville et la mer des caraïbes. 

Le Castillo San Felipe est un château espagnol situé en bord de mer, où tu peux te promener librement et voir comment la ville se défendait autrefois contre les envahisseurs et les pirates.

Combien de jours y rester ?

Compte entre 2 et 5 jours pour découvrir la ville.

20# Barranquilla, la ville festive de la côte colombienne

La ville, également connue sous le nom de “La arenosa” (la sablonneuse), est célèbre pour le carnaval de Barranquilla, le deuxième plus grand du monde derrière celui de Rio de Janeiro. Fondée en 1627, le chef-lieu du département de l’Atlantique se situe à 7,5 km de l’endroit où le grand fleuve Magdalena rencontre la mer. Elle compte 1,3 million d’habitants ce qui en fait la quatrième plus grande ville du pays.

Elle est connue pour sa brise, un mélange de vents océaniques et de courants d’air accompagnant le fleuve Magdalena voisin. Ces deux brises permettent à la ville de conserver un climat plutôt agréable malgré une température moyenne d’environ 32 degrés Celsius tout au long de l’année.

Barranquilla est également la ville natale de nombreuses personnalités du showbiz, comme la chanteuse Shakira, l’actrice hollywoodienne Sofía Vergara, la Miss Univers 2014 Paulina Vega, le joueur de football Teofilo Gutierrez et le défunt écrivain et journaliste Álvaro Cepeda.

L’important port de Barranquilla est l’un des plus grands de Colombie, ce qui vaut à la ville d’être surnommée la “Porte d’or” du pays.

Que faire ?

La Calle 72 et d’autres quartiers de la ville regorgent de bars et d’endroits où faire la fête toute la nuit. Le bar à salsa et la discothèque La Troja se distinguent dans le sud de la ville. Tu y observeras le style de danse des habitants de Barranquilla, qui est différent de la salsa de Cali.

El Malecón est un autre endroit où pour se promener, faire du vélo, manger, boire, s’amuser en famille ou entre amis, et acheter de l’artisanat. Il s’agit d’une promenade le long de l’une des rives du fleuve Magdalena, au cours de laquelle tu profites de belles vues sur le fleuve avant de termine dans un endroit connu sous le nom de Bocas de Ceniza.

Combien de jours y séjourner ?

Barranquilla n’étant pas un lieu très touristique, 2 ou 3 jours suffisent pour profiter de la ville.

Plus de 3000 voyageurs ont déjà utilisé notre guide touristique sur la Colombie.

J’explore la Colombie depuis 2015 et j’ai rassemblé toutes mes connaissances dans un Ebook. Il est gratuit et accessible dès maintenant. 👇

19# Santa Marta, la porte d’entrée vers la Sierra Nevada

View of the sierra Nevada Minca (2) (1)

Santa Marta est le chef-lieu du département de Magdalena. Elle a été fondée en 1525, ce qui en fait la plus ancienne capitale de province de Colombie.

Le centre-ville de Santa Marta a subi une transformation positive au cours des deux dernières décennies. Les zones en déclin se sont transformées en rues pleines de vie avec une offre gastronomique variée. Il y a quelques bars intéressants, avec de la musique live et des pistes de danse.

Santa Marta est située à proximité de la mer des Caraïbes, de sorte que ses brises maintiennent les températures entre 24 et 31 degrés Celsius tout au long de l’année. La saison des pluies va d’Août à Novembre.

Que faire à Santa Marta ?

Depuis cette ville, tu peux planifier planifier tes excursions vers la Sierra Nevada, le parc Tayrona ou la Ciudad Perdida. Dans les rues de Santa Marta, il est fréquent de voir des autochtones des tribus Kogi, Arhuaco, Kankuamo et Wiwa.

Tu peux visiter la Quinta de San Pedro Alejandrino, une maison construite au XVIIe siècle où le libérateur Simon Bolivar est mort en 1830.

El Rodadero est une partie plus moderne de Santa Marta, qui comporte une longue plage pleine d’hôtels.

Combien de jours séjourner à Santa Marta ?

Compte 1 ou 2 jours pour visiter la ville avant de te rendre dans la Sierra Nevada, où tu pourras rester plus longtemps.

18# Riohacha, une ville dans le désert de Colombie

Indigenas Wayuu cooking Riohaha

Riohacha est la capitale du département de Guajira, dans le Nord de la Colombie. 

Fondée en 1545, la ville se situe à une altitude de 5m au-dessus du niveau de la mer et compte 287 000 habitants. Le climat est aride, avec des températures moyennes comprises entre 25 et 35 degrés Celsius tout au long de l’année.

Cette ville n’est pas très touristique. Elle est habitée par de nombreux membres de la communauté autochtone Wayuu. Cette communauté est connue pour fabriquer d’excellents objets artisanaux, tels que des hamacs (appelés chinchorros) et des sacs. La légende raconte que Walekeru, une divinité en forme d’araignée, a appris aux femmes Wayuu à tisser.

Que faire ?

À Riohacha, tu peux réserver un tour pour visiter Cabo de la Vela et Punta Gallinas, dans le désert de La Guajira. Il s’agit d’une excursion de 4 ou 3 jours.

Ces tours comprennent le transport. Il est difficile de s’y rendre, à moins réserver un tour ou de conduire une jeep. Dans La Guajira, à deux heures de Riohacha, tu pourras admirer les salines de Manure et la magnifique plage des flamants roses.

Garde à l’esprit que ce voyage est destiné aux aventuriers, ne t’attends donc pas à trouver, en dehors de Riohacha, des hôtels de luxe ou du glamping. Au lieu de cela, tu passeras tes nuits dans des huttes typiques ou des hamacs. N’oublie pas non plus que l’eau courante est rare dans le désert de La Guajira. Les douches ou les baignoires dans certains lieux d’hébergement n’existent tout simplement pas.

Combien de jours y séjourner ?

Un ou deux jours à Riohacha suffisent pour visiter la ville et organiser ton tour dans le désert de La Guajira. Entre-temps, tu pourras profiter des bons restaurants de la ville qui proposent des fruits de mer.

17# Valledupar, l’endroit pour apprécier la musique vallenato

Credit: Bob Tomlinson

La verte Valledupar est le chef-lieu du département Cesar. Elle est située assez loin de la côte et se trouve sur la partie Sud-Est de la Sierra Nevada. Elle compte plus de 500 000 habitants et a été fondée en 1550. La température tout au long de l’année est élevée : 40 degrés Celsius. L’altitude est de 180 mètres. au dessus du niveau de la mer.

Les habitants jouent sur les mots et appellent Valledupar la “Valle de Old Parr”, en référence à la marque de whisky écossais la plus consommée dans la ville.

Valledupar est surtout connu pour son Festival de Leyenda Vallenata, un concours annuel de musique vallenato qui dure 5 jours, fin Avril et début Mai. Ce sont les jours les plus animés et les plus intéressants pour visiter cette ville. En dehors des concerts, tu trouveras de la musique vallenato en direct dans presque tous les bars. Le vallenato est un rythme typiquement colombien dans lequel se mêle l’accordéon, la guacharaca et les tambours, mais il peut être accompagné d’une basse et d’une guitare. L’ancien vallenato racontait des histoires d’aventure et d’amour de la région.

La région est également connue pour son agriculture et son élevage. La ville elle-même est celle qui compte le plus d’arbres par habitant dans le pays. Le cañaguate est l’arbre emblématique de la ville, avec de belles fleurs jaunes qui contrastent avec le reste de la verdure, surtout en Janvier. Les tournesols poussent en Février et les chênes fleurissent dans des teintes violettes jusqu’en Mars.

Que faire ?

La Plaza Alfonso López est la place principale de Valledupar. Cette place représente une scène permanente pour les événements musicaux avec en guise de décoration les arbres et les bâtiments coloniaux qui l’entourent.

Tu peux visiter la Casa Museo del Acordeón de ‘Beto’ Murgas pour en apprendre davantage sur les origines de la musique vallenato et sur toutes les histoires qui y sont liées.

Atanquez, Chemesquemena, Caracoli et Nabusimake sont des communautés autochtones des environs. Tu peux aller à leur rencontre et découvrir comment ces communautés vivent au milieu de la forêt tropicale de la Sierra Nevada. Tu peux également aller te baigner à La Mina, une section de la rivière Guatapuri. 

Combien de jours y séjourner ?

3 jours suffisent pour connaître la ville si ce n’est pendant le festival.

Les villes colombiennes les plus célèbres de la région andine

Située au centre du pays, la région andine est l’une des six régions géographiques de la Colombie. La région couvre les trois cordillères, ramifications de la chaîne des Andes et présente une variété de climats différents.

16# Bogotá, la capitale de la Colombie

Bogotá

Fondée en 1538 et stratégiquement située au centre du département Cundinamarca, Bogotá DC est la capitale colombienne. Elle se trouve à une altitude de 2 600 amsl ce qui rend les températures diurnes plutôt fraîches, entre 15 et 19 degrés Celsius. Avant le lever du soleil, les températures peuvent descendre jusqu’à 0 degré Celsius en Janvier et Février.

Avec près de 9 millions d’habitants, Bogotá est la cinquième plus grande ville d’Amérique du Sud.

Bogotá est la ville la plus visitée de Colombie, grâce à son aéroport international El Dorado. L’offre culinaire y est importante et très variée. On y retrouve forcément El Ajiaco, une soupe composée de deux types de pommes de terre, de poulet et d’herbes, un plat typique de la capitale. La ville compte également un nombre considérable de bars et de discothèques.

Que faire à Bogotá ?

L’un des plus beaux aspects de la ville est qu’elle est située sur un long plateau entouré de magnifiques montagnes à l’Est. Au sommet de deux de ces montagnes, tu trouveras deux des monuments de la ville.

La première montagne abrite l’église de Nuestro Señor de Monserrate, un lieu que tu peux visiter à pied (3 kilomètres de marches raides) ou en téléphérique. En haut il y a un superbe panorama sur la ville et plusieurs bons restaurants.

La deuxième montagne la plus importante est Guadalupe, qui abrite une statue de 15 mètres de haut représentant la Vierge de l’Immaculée Conception. Le Monserrate et le Guadalupe culminent respectivement à 3 152 et 3 300 mètres.

Explore le quartier de La Candelaria et découvre des maisons coloniales, des graffitis colorés et des musées réputés (comme le musée de l’or, le plus grand au monde dans son genre). Pars à la recherche de grands restaurants dans la Zona G, va faire la fête dans les clubs branchés de la Zona T (au Nord de la ville) et planifie un tour d’une journée dans les paramos de Chingaza ou Sumapaz. Une visite de la cathédrale de sel à Zipaquira est une autre option.

Combien de jours à Bogotá ?

Compte 2 jours si tu veux seulement visiter La Candelaria. Par contre, si tu souhaites voir d’autres endroits et prévoir des excursions au départ de la capitale restes-y une semaine.

15# Medellín, la ville du printemps éternel

Medellin El Poblado

Fondée en 1616, Medellin est le centre économique (industrie textile) et le chef lieu du département d’Antioquia. C’est la deuxième plus grande ville de Colombie. Elle est connue pour son climat et ses températures agréables d’environ 26 °C, son taux d’humidité de 59 % et son altitude de 1 595 m, ce qui en fait un endroit où il fait bon vivre. La zone métropolitaine compte 2,5 millions d’habitants.

Medellín est la seule ville de Colombie à disposer d’un métro. Celui-ci est complété par des téléphériques qui se rendent dans les quartiers situés sur les collines, comme la célèbre Comuna 13.

En raison de son beau temps, elle a été surnommée la “ville du pringtemps éternel”. Elle accueille chaque année la célèbre Feria de las Flores (foire aux fleurs), qui a lieu au début du mois d’Août.

De nombreux visiteurs étrangers choisissent de vivre dans le quartier vallonné d’El Poblado ou dans le quartier plus plat de Laureles.

Que faire à Medellín ?

Le Metrocable (téléphérique) moderne relie la ville aux quartiers environnants et offre des vues sur la vallée d’Aburrá en contrebas. Des sculptures de Fernando Botero décorent la Plaza Botero dans le centre ville, tandis que le Museo de Antioquia expose d’autres œuvres de ce célèbre artiste colombien.

Medellín est également reconnu pour son plat populaire, la Bandeja Paisa, composé d’haricots rouges, de bœuf haché, de banane plantain, de saucisse, de poitrine de porc, d’un œuf et d’un un avocat dans un seul et même plat.

Malheureusement, le nom de Medellín est également associé au baron de la drogue Pablo Escobar, un chef de la mafia qui était synonyme de terreur et de violence. La police l’a abattu en 1993.

Cependant, la résilience de la population de Medellín a permis de transformer la ville et sa réputation en un centre de développement, de technologie et de tourisme.

Des endroits comme la Comuna 13, le quartier où de nombreux lieutenants d’Escobar ont été recrutés, sont aujourd’hui un exemple de force et de progrès.

Moravia, une ancienne décharge transformée en un magnifique jardin, est un autre excellent exemple.

Combien de jours séjourner à Medellín ?

En incluant une journée pour visiter les villages voisines, 4 jours suffisent pour profiter de Medellín.

14# Cali, la capitale mondiale de la salsa

Cali

Fondée en 1536, Cali est la capitale du département Valle del Cauca. Environ 2,5 millions de personnes vivent dans la zone métropolitaine de Cali. L’altitude est de 1 000 m, ce qui lui confère un climat très chaud avec des températures moyennes de 29 degrés Celsius.

Cette belle ville verte est largement connue pour sa préférence pour la musique salsa, même si la salsa n’est pas née en Colombie. Les danseurs professionnels de Cali remportent presque toujours les concours internationaux de salsa grâce à leur talent et à leur jeu de jambes ultra-rapide et rythmé.

Que faire ?

Pour les visiteurs, il existe de nombreuses académies qui donnent des cours de salsa. Et si tu veux t’entraîner et voir les gens danser, les bars et les discothèques comme la Topa Tolondra ou MalaMaña sont les meilleures options. 

Cependant, il faut être prudent car Cali connaît des niveaux d’insécurité plus élevés que dans d’autres villes.

La Feria de Cali, le festival annuel de la ville, est l’un des plus populaires de Colombie et tourne autour des spectacles de salsa, de la danse et de la fête. Il a lieu en Décembre.

Les quartiers de Santa Teresita et Santa Rita sont connus pour leurs grandes maisons et leurs larges boulevards près du fleuve Cali. La brise agréable et le chant des oiseaux rendent ces quartiers uniques.

Le quartier le plus ancien de la ville, quant à lui, est connu sous le nom de San Antonio. Il vaut la peine d’être visité et ses cafés en plein air méritent que l’on s’y attarde en buvant une bonne tasse de café.

Les environs de Cali, avec leurs profondes nuances de vert, sont réputés pour l’observation d’oiseaux. Si tu souhaites prendre un petit bol d’air frais pour combattre des températures parfois élevées, la rivière Pance est un endroit idéal.

Combien de jours y séjourner ?

Si tu n’as pas envie de prendre des cours de salsa, deux jours sont une excellente occasion de découvrir la ville.

13# Ibague, capitale de la musique en Colombie

Ibague catedral
Credit: Vane Parra

Ibague est le chef-lieu du département Tolima. Elle est située dans une vallée entre le canyon de Combeima et la vallée du fleuve Magdalena. Bien que l’altitude moyenne d’Ibague soit de 1 285 m, la ville présente trois types de climat différents.

Cela est dû au fait que la ville se trouve dans une vallée dont l’altitude varie. Ainsi, le centre-ville est situé dans la partie la plus élevée, de sorte que les températures varient entre 20 et 24 degrés Celsius.

En revanche, des quartiers comme El Salado se trouvent à l’extrémité inférieure de la ville et la chaleur peut y atteindre 32 °C. 

Que faire ?

La “capitale de la musique” possède un conservatoire, où les étudiants apprennent à jouer d’un instrument et à aimer la musique. Un festival folklorique a lieu en Juin, pendant la fête nationale de San Pedro, qui attire la plupart des touristes.

En termes de cuisine, les tamales d’Ibague ont une grande réputation dans le pays. Les tamales sont des préparations à base d’amidon de maïs, de carotte, d’œuf, de poulet et de porc enveloppées dans des feuilles de bananier.

De même, la lechona (porc farci de viande et de pois) est très appréciée et diffère de celle que l’on trouve à Bogota et dans d’autres villes, car la lechona d’Ibague ne contient pas de riz.

Les environs de la ville offrent de nombreux sports extrêmes, comme le rafting et le canyoning. Le Nevado del Tolima (une montagne avec un glacier et un volcan) est également une destination passionnante et stimulante pour les amoureux de randonnée.

D’autres activités sont proposées aux visiteurs, comme l’observation d’oiseaux et la randonnée dans la vallée de Combeima, où de nombreux restaurants proposent des viandes grillées au barbecue, des tamales et de la lechona.

Des parcs tels que La Martinica ou le Jardin Botanico San Jorge valent également le détour.

Combien de jours y séjourner ?

3 jours pour visiter Ibague sont suffisants, sauf si tu souhaite gravir le Nevado del Tolima. Tu auras besoin de 5 jours de plus.

12# Bucaramanga, la belle ville

View Los Santos near Bucaramanga
Los Santos (Canyon de Chicamocha) à proximité de Bucaramanga

Bucaramanga est la capitale du département de Santander (Nord-Est du pays), également appelée “la belle ville” ou “la ville des parcs”. Elle a été fondée en 1622. Elle se trouve sur la branche orientale de la Cordillère des Andes, à 959 mètres d’altitude.

Bien que Bucaramanga ne soit pas une aussi grande destination que les villes de la côte Nord, elle est entourée de paysages à couper le souffle et de villes voisines riches en histoire, comme Barichara, San Gil et Socorro. Bucaramanga a des températures moyennes de 25 °C.

La ville compte 1,2 million d’habitants et a récemment été déclarée l’une des villes les plus dynamiques, les plus compétitives et les plus prospères d’Amérique latine.

Que faire ?

Elle propose de nombreux centres commerciaux, des hébergements et une vie nocturne très active.

L’une des friandises exotiques de Bucaramanga est la “hormigas culonas” (fourmis à grosses fesses). Ces insectes fournissent beaucoup de protéines et peu de graisses.

Un autre plat typique est le “cabrito al horno” ou “a la brasa” (agneau cuit au four ou rôti), accompagné de “arepas de maíz pelao”, à base de manioc et de maïs. Ces arepas diffèrent de celles du reste du pays par la préparation du maïs, qui est essuyé avec de la cendre ; cela leur donne un goût particulier.

Le canyon de Chicamocha est le deuxième plus profond du monde. Là-bas, tu auras la chance de profiter de panoramas à couper le souffle sur le canyon et la rivière en contrebas. Tu pourras également une excursion d’une journée au Parque Chicamocha.

À Bucaramanga, tu peux prendre un verre au Skybar de l’hôtel Holiday Inn et admirer une vue à 360 degrés sur la ville.

Une autre option consiste à se rendre au Cerro del Santisimo à Floridablanca. Il présente une statue de Jésus-Christ de 40 mètres de haut, dont la tête est un mirador.

Combien de jours y séjourner ?

Compte 4 jours si tu prévois d’explorer les environs.

11# San Gil, une petite ville pour l’adrénaline

Credit: Léo Tisseau

San Gil est une ville de Santander connue pour être la “capitale colombienne des sports extrêmes”. Elle est située sur la cordillère orientale, à 1 114 mètres d’altitude. Elle compte 60 000 habitants et la température moyenne y est de 27 °C. Elle a été fondée en 1689.

La ville elle-même n’est pas très attrayante. Cependant, les environs sont impressionnants, tout comme la possibilité de pratiquer des sports extrêmes.

Que faire ?

Rafting, parapente, kayak, VTT, randonnée, descente en rappel, spéléologie et autres activités stimulantes sont disponibles dans les environs de San Gil.

Si tu souhaites une activité plus cool, visite le parc naturel El Gallineral, situé sur une île formée par le ruisseau Curití et la rivière Fonce. De grands arbres avec une abondante mousse blanche sont à voir et donnent à ces 4 hectares de terrain une touche spéciale.

Tu as également la possibilité de te rendre dans la ville voisine de Barichara située à seulement 14 km de San Gil. En quelques minutes, le paysage se transforme en désert, mais les températures sont agréables, car l’air est sec et on ne transpire pas beaucoup.

Barichara est un beau village colonial bien entretenu, connu pour son artisanat d’argile et de roche. Il compte également d’excellents restaurants typiques et une galerie d’art. Il existe de nombreux Airbnb pour passer la nuit en ville ou dans les environs.

Combien de jours y séjourner ?

Un séjour de 4 jours à San Gil est idéal si tu envisages de pratiquer des sports extrêmes et de visiter Barichara.

10# Pereira, beau temps et vie nocturne animée

Pereira est le chef-lieu du département Risaralda et regroupe environ un million d’habitants. Elle est située dans la région du café aussi connue sous le nom de triangle du café, Zona Cafetera ou eje cafetero, à 1 411 mètres d’altitude.

Pereira est plus une ville industrielle que touristique et la fabrication de vêtements s’y distingue.

L’un des points positifs de Pereira est qu’il s’agit d’une ville verte avec des températures agréables toute l’année, d’environ 25 °C.

Que faire ?

Tu peux faire un tour de la ville en vélo pour la découvrir rapidement et bien. Elle offre également une vie nocturne assez active, comme à la Discoteca Paradise.

Le Parque del Café se trouve à environ 55 km. Tu peux t’y rendre en famille et avec tes enfants pour passer toute la journée dans ce parc d’attractions. Il propose des montagnes russes et des activités aquatiques.

Comme de nombreuses autres villes colombiennes, la place centrale de Pereira est dédiée au libérateur Simon Bolivar. La seule différence est que la place de Pereira expose la statue d’un Bolivar nu chevauchant un cheval. La cathédrale La Señora de Nuestra Pobreza entoure la place.

Pereira se trouve en plein milieu de la région du café et constitue un bon carrefour pour ceux qui souhaitent prévoir des tours de café, se rendre à Valle del Cocora pour voir les magnifiques palmiers de cire, randonner dans Los Nevados ou se baigner dans les termes de San Vicente ou Santa Rosa de Cabal. Tu peux également visiter le parc naturel régional d’Ucumari.

Les amateurs de randonnée aimeront se rendre au lac de Otún, qui approvisionne Pereira en eau douce. Il est situé dans le parc national Los Nevados, dans un paramo, où tu pourras éventuellement passer la nuit.

Combien de jours y séjourner ?

Compte 1 jour (ou moins) pour découvrir la ville et 4 autres jours pour profiter des environs.

9# Pasto, une ville de Colombie dotée d’un important patrimoine culturel

San Juan de Pasto est la capitale du département de Nariño, et c’est la plus grande ville colombienne avant de traverser la frontière avec l’Équateur. Elle s’élève à 2 527 mètres d’altitude et a été fondée en 1537. La ville est très proche du Galeras, un volcan actif. La ville a des températures diurnes similaires à celles de Bogotá, entre 17 et 20 °C.

Cette ville est chargée d’histoire puisqu’elle était un important centre politique à l’époque de la Grande Colombie, lorsque le pays rassemblait la Colombie, le Venezuela, le Panama et l’Équateur en une seule grande nation.

Que faire ?

Pasto accueille le carnaval des Noirs et des Blancs, l’une des célébrations les plus riches de Colombie en termes de folklore, de culture et de musique. Le festival a lieu au début du mois de Janvier et représente l’unité entre les différentes ”races” et groupes ethniques.

Pasto est aussi connu pour la consommation de cuy, ou cochon d’Inde. Ils le mangent généralement frit, en ragoût ou rôti. Il se marie bien avec des pommes de terre et des légumes épicés.

Un lieu incontournable à proximité de Pasto est le sanctuaire de Las Lajas, une église catholique située au milieu des montagnes et connue pour son architecture et son design exceptionnels. L’église est très proche de la ville frontalière d’Ipiales.

Le lac La Cocha, le deuxième plus grand de Colombie, après le lac Tota, à Boyaca, est un bon endroit idéal pour faire une randonnée d’une journée. Il est situé à moins d’une heure de Pasto. Tu peux également réserver une excursion en bateau pour faire le tour du lac, visiter l’île de La Corota et terminer ta journée par un savoureux plat de truite à l’ail dans l’un des restaurants situés au bord du lac.

Le lac vert du volcan Azufral est l’une des merveilles naturelles de la Colombie. 

Combien de jours y séjourner ?

Compte 3 ou 4 jourspourà visiter la ville et certains de ses environs.

8# Manizales, la ville colombienne sur les collines

Cathédrale de Manizales

Manizales est le chef-lieu du département de Caldas. On l’appelle aussi “la ville des portes ouvertes”. Elle se trouve dans le triangle du café mais est plus haute et plus froide que Armenia et Pereira. Son altitude est de 2 150 m et les températures diurnes varient entre 14 et 23 °C. Comparée à d’autres, c’est une ville assez jeune, puisqu’elle a été fondée en 1849.

Cette ville est connue parce qu’elle est très escarpée. Au cas où, même les conducteurs ont appris à garer leur voiture avec les pneus avant bloqués contre le trottoir.

Que faire ?

Manizales n’a pas beaucoup à offrir en termes de sites touristiques, mais il y a beaucoup à voir dans les environs. Bien sûr, le centre-ville est colonial et tu y trouveras d’excellents restaurants et bars.

Les rues de Manizales sont animées car il y a beaucoup d’étudiants universitaires dans la région.

Pendant que tu es à Manizales, avant de te rendre au parc national Los Nevados ou à tout autre endroit, prévois de visiter la basilique-cathédrale de Notre-Dame du Rosaire, la plus haute tour du pays (106 mètres). Tu pourras profiter d’une vue splendide depuis l’édifice.

Parmi les nombreuses activités proposées en dehors de la ville figure l’observation des oiseaux. C’est un paradis pour les ornithologues puisque les environs de Manizales comptent 813 espèces d’oiseaux, soit près de la moitié du total de la Colombie, qui compte le plus grand nombre d’espèces d’oiseaux au monde. Rio Blanco est un excellent endroit pour cette activité.

Tu pourras bien évidemment visiter une ferme de café pour en savoir plus sur cette boisson et la goûter. La ferme la plus connue est l’Hacienda Venecia, qui organise des visites quotidiennes.

De nombreux randonneurs et alpinistes séjournent à Manizales avant de se rendre dans le parc national de Los Nevados, principalement au Nevado del Ruiz, dont le sommet culmine à 5 321 mètres.

Si tu ne veux pas trop t’éloigner de la ville, la visite du parc Recinto del Pensamiento est une option située à 11 km. Une fois sur place, tu auras le choix entre les promenades relaxantes autour des sentiers, des jardins et des étangs, où l’observation de différents types de papillons et de colibris colorés.

Combien de jours y séjourner ?

Compte 3 ou 4 jours à Manizales avant de te rendre dans d’autres endroits.

7# Armenia, le cœur de la région du café

Armenia est le chef-lieu du département du Quindio. Elle est également assez récente puisqu’elle a été fondée en 1889. Elle se trouve à une altitude de 1 551 m. Le climat est agréable, avec des températures moyennes de 24 °C toute l’année.

La ville a subi de nombreux tremblements de terre, le dernier et le plus dévastateur datant de 1999. Pour cette raison, son identité architecturale urbaine a été perdue.

Que faire ?

Tu peux organiser un tour de café dans la village voisin de Pijao ou faire du parapente à Buenavista.

Mais l’une des choses les plus mémorables à faire là-bas est la visite de la Valle del Cocora, près de Salento, où tu profiteras d’une promenade de six heures pour voir les célèbres palmiers de cire, les plus grands du monde et l’arbre emblême national de la Colombie.

Le Museo del Oro Quimbaya est un autre site incontournable. Les collections rassemblent le travail des orfèvres autochtones précolombiens de Quimbaya. L’exposition comprend également des objets en céramique et des articles à caractère religieux.

Si tu préfères l’aventure, tu peux faire du rafting sur El Rio La Vieja, dans la ville de Quimbaya.

Séjourner dans des hôtels de luxe ou faire du glamping est une activité très prisée par les touristes dans cette région. Glamping Entre Rios, Hacienda Bambusa, et Biohabitat offrent de bonnes options d’hébergement.

La bonne nourriture est l’une des choses dont les visiteurs tombent amoureux. Les petits déjeuners massifs composés de haricots, de riz, de viande et de plantain frit sont quelques-uns des plats disponibles. Et pour le déjeuner, la bandeja paisa est un must.

Combien de jours y séjourner ?

Compte 1 jour au maximum à Armenia et pévois 4 ou 5 jours pour visiter les environs.

6# Neiva, une ville verte de Colombie à proximité du désert de Tatacoa

Cuzco Tatacoa Desert
Le désert de Tatacoa proche de Neiva

Neiva est le chef-lieu du département de Huila. Elle est située à 350 km au Sud de Bogotá. L’altitude de cette ville n’est que de 442 mètres. Elle se trouve à proximité du désert de la Tatacoa, et pour cette raison, les températures peuvent atteindre entre 34 et 40 °C en journée. Neiva a été fondée en 1612 et compte 367 000 habitants.

La ville se trouve entre deux chaînes de montagnes. Les rivières Magdalena, Las Ceibas et Río de Oro passent à proximité et apportent à la ville une certaine humidité qui contribue à la maintenir verte et pleine d’arbres et de fleurs.

Que faire ?

De vieux gros arbres et des kapokiers luxuriants ornent le centre-ville de Neiva et le Parque Central Santander. Cette place principale abrite une statue de Francisco de Paula Santander, l’un des dirigeants colombiens qui a aidé le pays à obtenir son indépendance vis-à-vis des Espagnols. Des fontaines et des bars entourent la place.

El Malecon est un parc où tu peux te promener et être en contact avec la nature. Il est également possible de louer des bateaux et des canoës.

En ce qui concerne la nourriture, l'”asado huilense” est un plat typique composé de porc rôti – qui reste préalablement mariné pendant 24 heures – et accompagné de manioc, de pommes de terre et d'”insulso”, une sorte de pain de maïs.

À Neiva, la fête de San Juan et San Pedro a lieu à la fin du mois de juin. Cette fête porte sur la mythologie locale des peuples autochtones qui vivaient dans la région.

La musique et la danse typiques de cette région est le Sanjuanero. Les danseuses portent de longues jupes et des fleurs dans les cheveux, tandis que les partenaires masculins portent des chemises blanches et des pantalons noirs ou blancs, ainsi que des espadrilles en toile.

À 46 km de Neiva, les visiteurs peuvent profiter du célèbre désert de Tatacoa, l’un des deux déserts de Colombie (l’autre se trouve à La Guajira).

Combien de jours y séjourner ?

Une journée est suffisante pour visiter Neiva, mais tu peux choisir d’y séjourner 2 ou 3 jours si tu visites le désert de La Tatacoa.

5# Popayán, la ville blanche en Colombie

Popayan est l’une des villes les plus jolies et les plus historiques de Colombie. La capitale du département Cauca a été fondée en 1537. Elle compte 318 000 habitants et se trouve à une altitude de 1 760 mètres.

Cette ville est également connue sous le nom de “ville blanche” car les habitants ont enduit leurs façades en blanc pendant des années. La raison, plus que l’esthétique, était que ce type d’enduit à la chaux tuait un insecte, semblable à une puce, qui infestée les rues et piquait les autochtones.

Le niveau de conservation des bâtiments historiques de la ville est exceptionnel. Cependant, ils ne sont pas tous d’origine. De nombreuses maisons ont dû être reconstruites ou créées de toutes pièces après le tremblement de terre meurtrier qui a détruit la moitié de la ville en 1983.

Que faire ?

Depuis des décennies, Popayan est connue pour sa célébration spéciale de la semaine de Pâques en raison de ses nombreuses églises. De plus, depuis 2003, un autre événement important a pris de l’ampleur : le Congreso Nacional Gastronomico de Popayan.

Ce congrès gastronomique a permis à l’UNESCO de décider de déclarer Popayan “Ville gastronomique du monde” en 2005. Un pays international est toujours invité à ce grand événement, qui propose des cours de cuisine, des ateliers et des dégustations de vins et de chocolats.

Quelques-unes des spécialités emblématiques sont : 

  • ”Empanadas de pipian”, tourtes dont la pâte est faite de pommes de terre et de cacahuètes.
  • Le “Salpicón de Baudilia”, une boisson “tutti frutti”.
  • La “carantanta”, un en-cas à base de maïs.
  • Le “Helado de paila”, une sorte de glace.
  • Champús, une boisson à base de fruits de lulo et de maïs.
  • Les “Aplanchados”, une sorte de Mille Feuille tendre.

Tu peux essayer ce dernier au restaurant Moracostilla, connu pour faire revivre les anciennes recettes et les saveurs de la cuisine familiale de Popayán.

N’hésite pas à te promener tôt pour prendre des photos dans le magnifique centre-ville. Tu peux aussi voir le coucher de soleil depuis El Morro de Tulcan.

Si tu veux sortir de la ville, une excursion d’une journée ou de 2 jours dans le parc national de Purace est une superbe option. Tu pourras faire une randonnée jusqu’au sommet du volcan et voir des frailejones et des condors. Le mardi, il y a la possibilité de visiter le village de Silvia ou se tient un marché autochtone.

Une autre bonne option est de prendre un bain dans les sources chaudes naturelles voisines. Les sites de Coconuco et Aguas Tibias sont connus dans le secteur.

Combien de jours y séjourner ?

Compte 3 ou 4 jours pour voir et à découvrir la cuisine de Popayan.

4# Florencia, la porte d’or de l’Amazonie

Florencia est le chef-lieu du département de Caqueta et la plus grande ville colombienne du Sud-Est, avec environ 180 000 habitants. Elle est située entre les Llanos Orientales (plaines orientales) et l’Amazonie. 

La ville se trouve à 242 mètres d’altitude pour des températures d’environ 25 °C. Elle a été fondée en 1902 par le frère espagnol Doroteo de Pupiales. Le nom Florencia a été choisi en l’honneur de Paolo Ricci, un migrant né à Florence, en Italie, qui vivait en ville et possédait un entrepôt de caoutchouc.

Pendant de nombreuses années, la ville a souffert des conséquences du conflit armé entre la guérilla des Farc (aujourd’hui disparue) et l’armée. Heureusement, la ville est aujourd’hui plus prospère et a beaucoup à offrir aux visiteurs. La beauté naturelle qui entoure Florencia est à couper le souffle.

Que faire ?

Une partie de la beauté de Florencia est attribuée aux nombreuses rivières, bassins, cascades et ruisseaux. La Avispa, El Avispón, La Novia et El Quebradón sont quelques-unes des cascades les plus connues.

La réserve naturelle de Las Dalias, à 30 minutes, est un parc où tu peux passer la journée en contact étroit avec la nature. Il y a aussi des forêts et des grottes à explorer.

Le rafting sur la rivière Orteguaza est également populaire. Sur le même fleuve, tu as la possibilité de réserver un tour sur le ferry Marco Polo, pour profiter des paysages sur les rives du fleuve, allongé dans un hamac en sirotant un verre.

Combien de jours y séjourner ?

I suggest spending 3 or 4 days to enjoy the surroundings.

Villes de Colombie les plus connues dans les Llanos Orientales

Contrairement au reste de la Colombie, les Llanos Orientales (plaines orientales) sont constituées de terres plates qui possèdent une culture unique et des traditions anciennes.

3# Yopal, la ville des cow-boys colombiens

Casanare Cowboy
Credit: Aniara.

Yopal est le chef-lieu du département de Casanare, qui s’est séparé du département de Boyaca en 1974. Elle se trouve à une altitude de 390 m pour une température moyenne de 27 °C (36 °C pendant la saison sèche, de Novembre à Avril). Elle a été fondée en 1915.  

Yopal, qui compte 170 000 habitants, conserve de nombreuses traditions anciennes des “llaneros”, sortes de cow-boys coriaces, experts en bétail et habitués à monter à cheval pendant des jours sans repos.

Que faire ?

Le nom Yopal vient du yopo, l’arbre officiel de la région. Les forêts et les plaines avoisinantes regorgent de flore et d’animaux tels que le capibara (présenté dans le film Encanto de Disney), le boa constrictor, le héron rouge (connu localement sous le nom de corocora), le tapir ou danta, la babilla (un petit alligator), le singe hurleur, le fourmilier et le paresseux, entre autres.

Les environs de la ville regorgent de beautés naturelles et de rivières où se baigner ou pêcher.

La nourriture typique de la ville est la “mamona a la llanera” (veau rôti), accompagnée de manioc, de riz et de topocho, une sorte de plantain sucré. Le rythme musical typique de la ville est le joropo, joué avec une harpe, des maracas et un cuatro (une petite guitare à quatre cordes).

En partant de Yopal, arrête-toi 7km plus loin au Mirador de Buenavista où tu auras une position de choix pour observer la ville.

Garcero, situé à 10 km de Yopal, est une réserve naturelle où l’on peut observer une partie de la faune décrite ci-dessus.

Tu peux également faire de l’équitation dans les plaines ou dans la forêt, ou organiser un safari photo. Un endroit où séjourner et faire un safari est l’écolodge Hato de la Aurora.

Combien de jours y séjourner ?

Compte un jour pour découvrir la ville, mais compte 3 ou 4 jours pour explorer les environs.

2# Villavicencio, la porte vers los Llanos

Credit: svenwerk

Villavicencio, ou “Villavo”, est le chef-lieu du département Meta et est devenue la ville la plus prospère des Llanos Orientales (plaines orientales). Elle se situe à 467 mètres d’altitude. Elle a été fondée en 1840 et compte 552 000 habitants. La température moyenne est de 28 °C et il peut faire humide, alors attends-toi à beaucoup transpirer.

Cette grande ville est la porte d’entrée vers les Llanos Orientales. Villavicencio partage de nombreuses traditions culturelles, musicales et gastronomiques de Yopal, comme la viande rôtie au feu de bois, le joropo et le paysage en général. Cependant, cette partie des Llanos est beaucoup plus développée que Casanare dans le domaine des cultures et de l’élevage.

Que faire ?

Le tournoi international de Joropo, qui a lieu fin Juin et début Juillet, réunit des groupes de musique et de danse de Colombie et du Venezuela, qui partagent une grande partie de la culture “llanero”.

L’une des choses à faire est d’aller dans un ranch pour découvrir le quotidien agricole des llaneros, de l’élevage du bétail à la traite. Les balades à cheval dans les plaines constituent une expérience extraordinaire. Si tu y restes jusqu’à 17h30 ou 18h et tu auras le privilège d’observer les couchers de soleil rouges sur les vastes étendues sauvages.

Les levers de soleil dans les plaines valent également la peine d’être vus, mais pour cela, il faut se lever à 5 heures du matin.

Bioparque Los Ocarros est une réserve naturelle axée sur la vie sauvage, où tu pourras observer différentes espèces d’oiseaux (comme les toucans et les hérons), des crocodiles, des jaguars, des singes, des boas constrictors et des tatous.

Tu peux aussi choisir de faire des randonnées dans les montagnes en empruntant les magnifiques sentiers de Vereda El Carmen.

En ce qui concerne la vie nocturne, il y a la possibilité de faire la fête jusqu’à l’aube à Los Capachos, où les gens de Villavicencio et de Bogotá se réunissent pour danser et boire.

Combien de jours y séjourner ?

Compte 4 ou 5 jours pour découvrir la ville et explorer les environs.

La ville en Colombie la plus célèbre d’Amazonie

L’Amazonie est un département colombien auquel il est plus facile d’accéder par avion. Une fois sur place, tu découvriras ce qu’est la jungle amazonienne et tu découvriras un peu la culture de cette incroyable partie du monde.

1# Leticia, au milieu de la jungle

Amazon

Leticia est le chef-lieu du département Amazonie. Elle est proche des frontières du Pérou et du Brésil et donne sur le puissant fleuve Amazone. Elle s’élève à 96 mètres au dessus du niveau de la mer et a été fondée en 1867. Les températures moyennes varient entre 25 et 30 °C, selon que l’on se trouve en saison sèche ou en saison des pluies.

Environ 43 000 personnes vivent dans cette ville parfois chaotique située au milieu de l’Amazonie. Leticia elle-même n’offre pas grand-chose en termes de tourisme, mais les environs compensent.

Que faire ?

Tu peux visiter les réserves naturelles de Tanimboca ou de Mundo Amazonico pour découvrir la culture et la faune endémiques de l’Amazonie. Pour ces activités tu n’as pas besoin de guide.

Sur la place principale de la ville, appelée Parque Santander, tu auras la possibilité d’observer des milliers de perroquets bruyants qui se rejoignent dans les arbres à la tombée de la nuit.

Il est également possible de faire une excursion en bateau vers les villes de Puerto Nariño (Colombie), Santa Rosa (Pérou) ou Tabatinga (Brésil).

Quoi de plus excitant que de passer la nuit dans la jungle, dans un écolodge. Il faut savoir qu’il y a deux saisons différentes : la saison sèche, de début Juin à début Octobre, où l’on peut voir la forêt et les berges de la rivière.

La saison des pluies, principalement entre Novembre et Mai, montre un paysage différent car le niveau de la rivière augmente d’environ 10 mètres, il faut donc se déplacer en bateau. Les expéditions à travers la jungle qui durent plusieurs jours sont courantes.

Combien de jours y séjourner ?

Compte 1 jour à Leticia et 4 ou 5 jours dans un écolodge ou en voyageant autour de Leticia.

En résumé : les Villes de Colombie

Comme tu as pu le constater, chaque ville de Colombie a des traditions et des cultures différentes. Tu ne trouveras pas beaucoup de villes en Colombie qui soient attrayantes à visiter pour leur architecture. Ce sera plus facile si tu as une idée de ce que tu peux y faire ou si tu réserves visites guidés. Cependant, l’idéal est de participer aux nombreux festivals du pays, de faire la fête et de rencontrer les habitants.

Les 8 meilleures expériences à ne pas manquer

Caño Cristales La Macarena

Visiter Caño Cristales
(La plus belle rivière du monde)

Pozos naturales San Jose del Guaviare

Explorer San José del Guaviare
(Hors des sentiers battus)

Sections Tomplanmytrip

INFORMATIONS : MERCI DE NOTER QUE CERTAINS LIENS SONT DES LIENS D’AFFILIATION, SANS AUCUN COÛT SUPPLÉMENTAIRE POUR TOI. Cela signifie que JE GAGNE UNE PETITE COMMISSION SI TU FAIS UNE RÉSERVATION.
C’EST UN GESTE SYMPA POUR NOUS REMERCIER DES NOMBREUSES HEURES QUE NOUS CONSACRONS À TOMPLANMYTRIP 🙂

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.